Castries-Saint-Brès : un sapeur-pompier agressé

Un sapeur-pompier de la caserne de Castries, qui était chef d’agrès lors de l’intervention, a été agressé ce vendredi en fin d’après-mlidi, rue du Petit Canal, dans le lotissement du quartier du Levant, à Saint-Brès, entre Montpellier et Lunel.

Selon le Sdis de l’Hérault, un habitant victime d’une crise d’épilepsie et qui était instable, lors de l’arrivée des trois pompiers à bord du véhicule de secours et d’assistance aux victimes -VSAV- a tenté de porter un coup de tête au chef d’agrès. Ce dernier a réussi à éviter le choc, mais a été blessé à une oreille, très légèrement.

Plaintes

Les pompiers ont appelé les gendarmes et une patrouille de la compagnie de Lunel a maîtrisé l’agresseur. Âgé de 29 ans, il a été menotté pour être calmé, puis transporté aux urgences du CHU Lapeyronie, à Montpellier.

 « Le protocole de protection en vigueur de l’agent est déclenché et une plainte sera déposée par le pompier dans les prochaines heures à la brigade de gendarmerie de Castries », indique le Sdis 34, qui devrait se constituer partie civile.

>> Pratique : chez les sapeurs-pompiers français, il y a un chef d’agrès par véhicule, il est au minimum sous-officier du grade de sergent pour les agrès à une équipe, tels que le véhicule de secours et d’assistance aux victimes (VSAV, ambulance) ou le véhicule tout usage (VTU) et du grade d’adjudant, pour les agrès à deux équipes ou plus.

5 Comments

  1. Autant agresser un pompier, lorsqu’il s agit de délinquence est intolérable, autant se debattre quand on est un malade frappé d’épilepsie ne me semble pas anormal.
    Pompiers ou chochottes??

  2. Yo
    Oui j en sais plus car j y étais ( gendarme) .
    Ça commence à être énervant de voir des articles à 80% faux juste pour faire le buz.
    La personne est schizophrène ce qui explique son comportement face aux pompiers et nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *