Big data : quelles évolutions pour les entreprises et les commissaires aux comptes ?

Dans un contexte d’accélération dans les échanges d’informations et d’obsolescence de plus en plus rapide de certaines compétences et métiers, les entreprises sont touchées en plein cœur de leur activité. Un constat qui demande aux commissaires aux comptes de revoir leurs pratiques, d’acquérir de nouvelles compétences et de recruter de nouveaux talents. Explications.

>> Qu’est-ce que le big data ?

Le big data ou « mégadonnées » désignent des ensembles de données devenus si volumineux qu’ils dépassent les capacités humaines d’analyse et même celles des outils informatiques classiques de gestion de base de données ou de l’information.

Des logiciels dits « d’exploration et d’analyse des données » donnent une nouvelle utilité à la maîtrise du big data.

Et ce particulièrement pour certains métiers, comme celui des commissaires aux comptes dans le cadre d’audits financiers, pour repérer des anomalies dans les transactions financières et comptables.

>> Quelles sont les évolutions pour les entreprises ?

La digitalisation de l’économie est un sujet de préoccupation pour de nombreuses entreprises.

La Direction des Systèmes d’information doit être au cœur des transformations de l’entreprise et accompagner les directions métiers dans cette transition big data, en accord et sous la supervision de la direction générale.

Depuis quelques années, le big data trouve des applications dans des secteurs d’activité aussi variés que les opérateurs télécoms, les fournisseurs d’énergie, les compagnies ferroviaires, la grande distribution, les géants du web ou encore les éditeurs de jeux vidéo.

Toutes ces organisations veulent utiliser au mieux les données dont elles disposent et se transforment aujourd’hui dans le but de mieux connaître les consommateurs, les fidéliser, anticiper leurs besoins de demain, proposer des offres individualisées et augmenter le revenu par client.

>> Et les commissaires aux comptes ?

L’explosion des données issues de différentes sources nécessite que les commissaires aux comptes disposent des capacités de traitement adéquates ce qui passe par l’utilisation d’outils spécifiques pour extraire les données des fichiers des clients, les trier et les analyser pour pouvoir certifier leurs comptes.

En termes de modernisation, le big data, les fichiers d’écriture comptable et tout un ensemble de nouveaux paramètres, vont remettre en cause nos approches fondées sur les sondages et sur un certain nombre de tests plus ou moins aléatoires. C’est une démarche qui doit donc nécessairement être revisitée en profondeur.

Pour conserver notre compétence et rester dans la course face à l’émergence de nouveaux profils professionnels comme le data scientist, nous auditeurs, dont le métier est la maîtrise des risques et l’analyse de l’information avons intérêt à devenir des auditeurs 3.0.

EY est d’ailleurs précurseur dans ce domaine et a mis en place de nombreux outils d’analyse des big data depuis 2015. Les bénéfices de ces outils sont nombreux :

  • Une vision globale du déroulement des processus ciblés ;
  • Un outil facilitant l’identification des zones de risques et des éventuelles anomalies comptables en comparaison avec l’approche classique, permettant une discussion plus éclairée avec le client ;
  • La possibilité d’effectuer des benchmarks entre les entités, les géographies, les activités ;
  • Meilleure compréhension des risques et définition de nos procédures substantives qui couvrent ces risques ;
  • L’automatisation de certains contrôles manuels, permettant de s’affranchir de tests chronophages pour les équipes d’audit et le client.

En combinant les données des clients à notre « intelligence » en termes d’analyse de données, nous sommes en mesure de réaliser des travaux d’audit à plus forte valeur ajoutée.

Pour aller encore plus loin dans la transformation des métiers de la finance, EY a mis en place « EY Expérience Lab », qui grâce à une équipe pluridisciplinaire, dans un lieu dédié propice à l’innovation, vous permet de conduire, accélérer et sécuriser votre information.

Laetitia CALVET
Manager Audit
EY (Montpellier)
laetitia.calvet@fr.ey.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *