Neige et pluie dans l’Hérault : effondrements de toits et campings évacués

Les sapeurs-pompiers du Sdis de l’Hérault avaient effectué à 11h30, quelque 111 interventions urgentes depuis 7h, ce jeudi, tout en gérant quelque 1 329 appels à la plateforme du 18,112 et du Centre 15 à Vailhauquès.

101 véhicules et 243 hommes et femmes sont mobilisés, dans toutes les casernes. 700 « soldats du feu » sont de garde ou d’astreinte jusqu’à demain. Mercredi, les pompiers de l’Hérault ont réalisé 420 interventions liées aux intempéries et les stationnaires au Codis 34 ont traité 3 219 appels.

Insolite : les pompiers du centre d’intervention et de secours -Cis- de Combes, dans les hauts-cantons ont sorti leur vieux dodge équipé d’une entrave anti-neige pour assurer les missions.

Quatre véhicules de secours aux blessés tout terrain -VSABTT-, des ambulances qui interviennent dans des zones isolées inaccessibles arrivent en renfort du Sdis des Bouches-du-Rhône. Ils vont être opérationnels dans quatre casernes.

L’hélicoptère de la Sécurité civile, le Dragon 34 survolait Montpellier ce jeudi vers 11h30. Photo C-N. Métropolitain.

En fin de matinée, l’hélicoptère de la Sécurité civile de l’Hérault, le Dragon 34 a survolé le centre-ville de Montpellier.

>> À Montpellier, dans le quartier sud de Tournezy, une grande partie de la toiture du bâtiment d’une entreprise s’est effondrée sous le poids de la neige, ce jeudi matin. Il n’y a aucun blessé.

Même scénario dans le quartier sud-ouest des Collines d’Estanove, où les trois toitures du centre commercial se sont effondrées vers 6h, dans un énorme fracas.Uune grande partie des structures en fer étant tombées dans la rue. Miracle : il n’y a pas eu de blessé. Un miracle, car deux heures plus tard et c’était le drame.

La structure métallique du centre commercial des Collines d’Estanove affaissée. Photo Métropolitain.

>> À Saint-André-de-Sangonis, au sud de Lodève, c’est la toiture du supermarché discount Leader Price de 400 m2 qui menace de s’affaisser, après l’effondrement de deux petites dalles du faux-plafond. Fort heureusement, il n’y avait aucun personnel, ni client au moment de l’incident, dans cet ancien cinéma. Toutes les personnes présentes ont été évacuées très rapidement.

>> À Portiragnes, 25 personnes ont été évacués de plusieurs campings inondés à cause de fortes pluies, dont 16 campeurs d’un même terrain privé proche des plages, qui y vivent à l’année.

>> Biterrois : des interventions sont en cours actuellement à Béziers, Puisserguier, Sérignan, Pézenas ou encore à Ferrières-col du Poussarou.

Insolite : le vieux dodge de Combes avec l’entrave anti-neige. Photo Sdis 34.
Le quartier de la Martelle à Montpellier sous la neige ce jeudi matin. Photo Métropolitain.

11 Comments

  1. C’est ma photo Xd 😉

    Et l’hélico a plus fait que survolé le centre ville, il s’est posé au Peyrou, vers 11h45 !
    (J’ai des photos, contactez moi si intéressé)

  2. Je crois qu’on nous ne sommes vraiment pas préparés à Montpellier. Sur le site du gouvernement, il y a une liste de kit d’urgence avec des instructions (6 litres d’eau par personne, médicaments, etc) cet épisode m’a fait comprendre qu’il était peut-être temps de songer à constituer chez soi en permanence de quoi être autonome pendant quelques jours. Hier en centre ville c’était chaud, les magasins ont commencé à fermer etc et le manque de transport nous a renvoyé à la maison.

    (http://www.gouvernement.fr/risques/preparer-son-kit-d-urgence)

  3. Mr Saurel, dans votre budget annuel prévoir des vrais chasses neige et aussi de vrais fonctionnaires qui savent travailler et connaissent la définition de service public. Arrêtez de donner des millions aux associations en tout genres qui pullulent à Montpellier pour les jeunes mineurs de mes couilles qui volent et agressent les montpelliérains…. Mais c vrais vous perdriez l’électorat bobo et étranger à double nationalité qui vous a élu. En clair définir les priorités pour que dans telle circonstance la circulation des voitures ce fassent comme il faut, car vos tramway qui immobilise et créaient des bouchons sur les rives du Lez, du à une synchronisation catastrophique des feux et fait que l’attente sur trois feux et 800 m peut amener jusqu’à 15 mn d’attente et donc faire tourner un moteur au ralenti, donc polluer encore plus, ne sont mêmes pas capables de rouler avec 15 cm de neiges.

  4. En même temps il était prévu qu’il neige. Je suis parti avec mes chaînes dans le coffre et j’ai pu rentrer sans difficulté. Les gens s’aventurent et se mettent dans des situations improbables. C’est du bon sens…..

  5. Bonjour Jean-Marc
    Il faudrait rectifier votre article car il fait un peu presse à scandale à St André de Sangonis.

    Le magasin Leader Price à une superficie de 400 m2 réserves comprises et non 4000 m2 comme indiqué.

    Te toit ne s’est pas effondré, il y a juste eu une dalle de faux-plafond qui est tombée (sans fracas).

    Le toit terrasse de cet ancien cinéma, s’est affaissé sous le poids de la neige, Les pompiers ont alors déneigé le plis du toit ,recalé la plaque gouttière ,après perforation du sous toit…vidé avec une pompe Les gradins de cette ancienne salle de projection.
    Voila des précisions qui donneront plus de réalité à cet événement .

  6. il faut simplement que les constructeurs vendent de manière obligatoire les chaînes adéquates aux modèles vendus. on aura moins de problèmes. c’est simple .

  7. Estanove ! le centre commercial est fragilisé dans sont ensemble ! en effet un trou énorme sur le toit montre que l’intérieur est très endommagé ! ne tentez pas de passer dans la galerie avant sa réouverture officielle … (ou pas)
    J’ai des photos (de ma terrasse) qui montre les dégâts si vous souhaitez .

    1. bonsoir
      j aimerais bien avoir quelques photos car j ai des amis qui travaillent dans ce centre commercial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *