Montpellier : coup de couteau pour une cigarette refusée

INFO MÉTROPOLITAIN. Un adolescent a été légèrement blessé d’un coup de couteau, samedi vers 19h30, à l’angle des rues de Maguelone et Jules Ferry, devant la gare SNCF Saint-Roch, à Montpellier. Il a perdu beaucoup de sang jusqu’à l’arrivée des sapeurs-pompiers et d’un médecin du Sdis 34, comme en témoignait de grosses traces fraîches sur le trottoir, mais fort heureusement, la lame n’a pas touché d’organe vital.

Légèrement atteint donc, conscient, il a été admis aux urgences du CHU Lapeyronie, où la plaie a été rapidement recousue. Un refus de cigarette ayant entraîné une vive altercation entre trois adolescents est à l’origine de cette blessure par arme blanche : deux mineurs non accompagnés hébergés par le conseil départemental de Haute-Garonne, à Toulouse et qui se trouvaient à Montpellier hier soir ont abordé un autre adolescent de leur âge pour lui demander gracieusement une cigarette.

Le jeune montpelliérain a refusé, ce qui a fortement déplu au duo. Tout a alors dégénéré : dispute verbale, puis coup de couteau en réponse à ce refus. L’auteur des violences volontaires avec arme et son collègue ont été interpellés par les policiers de la Sécurité publique et conduits au commissariat central.

De grosses traces de sang sur le trottoir samedi soir, après ce coup de couteau. Photo JMA. Métropolitain.

7 Comments

  1. Concernant les mineurs isolés, je ne comprend pas pourquoi ceux ci ne sont pas pris en charge par les ambassades respectives.
    Sinon, il va falloir créer une page spéciale pour Montpellier….

  2. Banalisation de la violence à Montpellier, souvent aux mêmes endroits : la gare ou à côté rue de verdun.
    Que risquent-ils pour cette agression ? un n-ème rappel à la loi, comme si cela les avait fait réagir. Les associations les soutiendront dans leur drame expliquant qu’ils souffrent du mal qu’ils ont fait.
    Trop de laxisme, qu’attendent mairie et justice pour réagir ?
    Les prochaines élections sont en 2020, la mairie devrait commencer à sécuriser la ville en 2019, 6 mois avant le vote du premier tour

    1. 2020– Tout est parfait et bien dit dans ce commentaire Merci car nous n’avons rien à ajouter Si ce n’est, que nous en avons ras la casquette de tous ces non-français !!!

  3. Ces mineurs etrangers (donc clandestins) coutent 2 milliards par an à l ensemble des departements. Dans l herault c est 25 millions soit 48000 euros par mineur. Pensez y quand vous payerez vos impots locaux.

  4. Mineurs etrangers donc sans droit ni titre. Et la veille un algerien en situation irreguliere sous le coup d une expulsion qui agresse un groupe d etidisnt au Peyrou pour un motif futile (une jeune fille va en garder une balafre toute sa vie). Merci messieurs les bobos et vous en voulez encore plus ?

  5. Mineurs isolés !!! Non petites racailles de migrants que l’on doit renvoyer dans leur pays…. Arrêtez de nous vendre le vivre ensemble !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *