MHB / Ligue des Champions : Montpellier prend l’avantage sur Leon (28-24)

Montpellier se déplaçait en Espagne pour y disputer face à l’Ademar Leon, le match aller de barrage d’accession aux 8es de finale de la Ligue des Champions. Les hommes de Patrice Canayer repartent avec une victoire (28-24) et donc une avance de 4 buts. De bon augure en vue du le match retour dimanche 4 mars au palais des sports René Bougnol. Mais avant de retrouver l’Europe, les supporters auront, jeudi, les yeux tournés vers Paris pour une rencontre qui pourrait être déterminante dans la course au titre.

Sans paniquer

Bien rentré dans le match, les Montpelliérains réalisaient un premier break grâce à Simonet (8′ 3-5). Variant les systèmes dans le secteur offensif et solide en défense, Montpellier prenait l’avantage pour ne plus le lâcher. Richardson donnait quatre buts d’avance à Montpellier (13′ 5-9). Peut-être un peu trop agressif, la défense, emmenée par Bonnefond, était sanctionné de quatre exclusions temporaires en première période. Les Espagnols allaient en profiter. Cupara brillait avec trois arrêts consécutifs pour permettre à Leon, sur un gros temps fort, de revenir à égalité (21′ 10-10). Après quelques minutes de cafouillages mais sans jamais paniquer, Montpellier réalisait un deuxième break grâce à Guigou et Causse (27′ 11-14) avant de rentrer au vestiaire avec deux buts d’avance (12-14).

Richardson assure

De retour sur la parquet, Montpellier résistait à la furie espagnole annoncée par Patrice Canayer. En attaque, Richardson était impressionnant avec trois réalisations consécutives dont un stratosphérique kung-fu lancé par Simonet (36′ 16-19). L’arrière droit était irréprochable en l’absence de Porte avec un total de 9 buts dans le match. Montpellier maintenait une avance confortable à l’approche du dernier quart d’heure (43′ 19-23). Gérard réalisait les arrêts et l’écart montait jusqu’à 6 buts (53′ 21-27). Mais en cette fin de match, Montpellier se montrait moins efficace et se relâchait en défense permettant ainsi à Leon de revenir à 3 buts (57′ 24-27). Une nouvelle fois sans paniquer, et grâce à son gardien, le MHB conservait sa domination et sortait victorieux de cette première manche (24-28).

Ademar Leon : Biosca (un arrêt), Cupara (9 arrêts) – Costoya (5), D. Fernandez (3), Garcia (4), Vejin (2), R. Perez (2), Pineiro (1), Vieyra (1), J. Fernandez  (1), Lopez (2), Simonet (1), Marques, G. Perez (1), Pesic, Carrou (1).

Montpellier : Gérard (12 arrêts), Portner – Simonet (3), Guigou (4), Faustin, Bingo, Truchanovicus (1), Soussi (1), Bonnefond (2), Villeminot, Kavticnik (3), Richardson (9), Bos, Causse (3), Afgour (1), Mamdouh (1).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *