MHSC / Ligue 1 : Montpellier s’en va défier Strasbourg

Montpellier (6e, 38 pts) se déplace à Strasbourg (14e, 30 pts) ce vendredi soir en ouverture de la 27e journée du championnat. Les Montpelliérains espèrent bien terminer le mois de février sur une bonne note après le match nul concédé le week-end dernier à la Mosson face à Guingamp (1-1). Michel Der Zakarian, qui purgera son premier match de suspension sur trois, doit toujours se passer de Piriz et Roussillon.

L’entraîneur héraultais espère leur retour pour la réception de Lyon (dimanche 4 mars) ou au moins « les récupérer pour le sprint final ».

Retour sur Guingamp

« Ce week-end on perdu 2 points à la maison » reconnait Ruben Aguilar qui concède « Il y a eu un peu de suffisance de notre part. À la mi-temps, le coach nous a recadré. C’est dommage car en seconde période on a eu des situations. Mais au moins on repart avec un match nul ».

Son entraîneur est moins sévère : « De la suffisance, je ne pense pas. C’est plutôt dû à la performance individuelle de certains. Après, j’ai aimé notre seconde mi-temps et l’état d’esprit affiché pour revenir au score et le gagner. On a failli mais on y est pas arrivé ». Quant à la fameuse gueulante poussée dans les vestiaires : « J’ai dit ce que j’avais à leur dire. Après, ils ont vu les images de leur match. On a le droit de manquer un match mais j’attends des réponses positives ». Et le latéral l’assure : « Le message est clairement passé ».

L’objectif de jouer l’Europe

À la décharge des joueurs, il a fallu se remettre d’un infernal retour à la compétition après la trêve comme l’atteste Ruben Aguilar : « Le mois de janvier nous a fatigué physiquement et mentalement. On reprend nos habitudes petit à petit. Cela nous permet de nous reposer et de nous concentrer sur le match ». La position au classement et les objectifs affichaient par Michel Der Zakarian sont suffisamment motivant : « Aujourd’hui, j’espère qu’ils ont l’ambition de jouer la 5e place et de combattre jusqu’au bout. Cela fait 2-3 ans que cela se bat pour se sauver, c’est quand même mieux de jouer pour le haut du classement. La majorité de mon groupe a envie de vivre ça à fond ». Et chez Ruben Aguilar, ce message là est aussi passé : « Au début de saison, on nous voyait jouer le maintien. Maintenant que l’on peut postuler à une place européenne, on a envie d’aller la chercher. Terminer 7e serait une petite déception ».

« Taper » les amis

Montpellier retrouve Strasbourg après un frustrant 1-1 concédé à la Mosson lors de la 3e journée. Depuis, le promu, emmené par l’ancien pailladin Jonas Martin, a montré de belles choses en Ligue 1.

Les Alsaciens peuvent se vanter d’être les premiers à avoir fait chuter le PSG cette saison et d’afficher de belles victoires à Nice et Bordeaux. Avec l’objectif de décrocher leur maintien le plus rapidement possible, l’adversaire du soir, solide à domicile (6V, 3N, 4D), promet une rude opposition comme l’atteste Michel Der Zakarian : « On va aller à Strasbourg jouer contre une équipe très difficile à manoeuvrer chez elle avec un public extraordinaire qui les sublime ». De quoi rendre jaloux l’entraîneur montpelliérain : « Si on avait un public comme ça à la Mosson pour sublimer les joueurs, je pense que l’on aurait quelques points en plus ».

Michel Der Zakarian suspendu après son carton rouge reçu pour contestation à la fin du match contre Lyon, ce sera son adjoint Franck Rizzetto qui officiera sur le banc montpelliérain. Cela restera l’occasion de retrouvailles entre vieux de la vieille.

Du coté des Alsaciens Thierry Laurey est épaulé par Fabien Lefèvre. Les quatre hommes ont porté ensemble le maillot de Montpellier durant 4 saisons entre 1992 et 1996. Il faut également ajouter l’entraîneur des gardiens de Strasbourg Jean-Yves Hours. Dans les années 80, le Lunellois était la doublure dans les cages pailladines des Deplagne, Chemiers et D’Angelon. « Ça fait plaisir de les revoir. Après ils sont aussi compétiteurs que nous. Ils ont envie de gagner les matchs » atteste Michel Der Zakarian qui conclut sourire aux lèvres « Ce qui fait plaisir surtout c’est de les taper ».

>> 27e journée de Ligue 1 Conforama, ce vendredi 23 février à 20h45 : Strasbourg – Montpellier. Diffusé sur Canal Plus Sport.

Montpellier : Pionnier, Lecomte – Aguilar, Congré, Hilton, Mendès, Mukiélé, Poaty, Cozza – Sambia, Lasne, Skhiri, Dolly – Ikoné, Sio, Mbenza, Camara, Ninga.

Strasbourg : Oukidja, Kamara – Seka, Salmier, Koné, Foulquier, Martinez, Lala – Aholou, Grimm, Martin, Lienard – Terrier, Blayac, Bahoken, Da Costa, Saadi, Zohi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *