Montpellier : des voitures et un logement incendiés aux Arceaux

Trois voitures ont été entièrement calcinées et deux autres ont été endommagées par un incendie dans la nuit de jeudi à ce vendredi, dans le quartier des Arceaux, en face du jeu de boules, non loin de la résidence étudiante située en bas de la rue Boussinesq, à Montpellier.

Les flammes se sont propagées à l’habitation mitoyenne, dont la façade a brûlé et l’intérieur a été endommagé par les fumées.  Un des logements du rez-de-chaussée, vide de son occupant est noirci, ainsi que la vitrine d’une compagnie d’assurance. Un agent de sécurité gardait les lieux, ce vendredi, jusqu’à l’arrivée du locataire et des propriétaires.

Enquête de police

L’alerte a été donnée cette nuit vers 2h30. À l’arrivée des sapeurs-pompiers du Sdis 34, trois véhicules garés à côté étaient complètement embrasés, tandis que les flammes léchaient la façade de la maison et qu’elles atteignaient deux autres voitures qui devraient être déclarées en épaves.

Les deux véhicules qui n’ont pas entièrement brûlé ont été enlevés à 4h30, ce matin et remisés dans un garage automobile.

Les policiers de la Sécurité publique, dont ceux de permanence à la police technique et scientifique étaient sur les lieux pour l’enquête, destinée à déterminer l’origine de cet incendie nocturne. Il n’est pas exclu qu’il se soit déclaré à un container, avant de se propager aux véhicules. L’enquête est menée par la sûreté départementale de l’Hérault.

Des voitures incendiées à l’état d’épave aux Arceaux. Photo JMA. Métropolitain.
L’état des voitures après l’incendie aux Arceaux. Photo JMA. Métropolitain.

3 Comments

  1. On va faire un raccourci.
    Saurel l’ami de valls a voulu récupérer des migrants de la jungle de Calais et les mettre en centre-ville, aujourd’hui la situation s’apparente à ce qui se passait à Calais.
    On se souviendra de sa gouvernance de bisounours comme d’une période particulièrement dangereuse et malsaine en soirée.
    Et ces jeunes qui sont obligés de s’organiser pour traverser la ville à plusieurs à la tombée de la nuit afin d’éviter les amuvaises rencontres… c’est vraiment n’importe quoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *