MHSC / Ligue 1 : Strasbourg et Montpellier se neutralisent (0-0)

Montpellier se déplaçait à Strasbourg en ouverture de la 27e journée de Ligue 1. Les deux équipes se sont neutralisés (0-0) dans une rencontre qui ne restera pas dans les mémoires. En faisant preuve de leur solidité habituelle, les Pailladins réalisent leur 12e match nul de la saison. Le MHSC, 5e avant la suite de la journée, retrouvera le stade de la Mosson dimanche prochain avec la réception de Lyon.

Ce n’est pas parce que Montpellier vise la 5e place que Michel Der Zakarian, suppléé ce soir par Pascal Baills, allait déroger à ses principes chez le 14e du championnat. Le 5-3-2 faisait sa réapparition avec, en l’absence de Roussillon, Aguilar positionné à droite et Congré à gauche. En face, Thierry Laurey affichait son habituel 4-4-2 avec un milieu en losange.

Triste première période

Les deux équipes n’offraient pas un grand spectacle. Si Strasbourg butait sur la défense regroupée devant Lecomte, Montpellier tentait qu’à de rares occasions de se projeter vers l’avant. Et quand ils essayaient, les centres étaient interceptés trop rapidement. L’imprécision était accentuée des deux côtés par une pelouse difficile et un froid piquant. La solidité du bloc défensif n’offrait que trop peu de liberté aux attaquants strasbourgeois. Les deux portiers passaient ainsi une première période très tranquille. Seul Sio aurait pu profiter d’une erreur d’un défenseur pour ouvrir la marque. Mais surpris, sa tentative s’envolait en tribune (45′).

Montpellier tente

Si la seconde période reprenait sur la même désolation créative, les deux équipes faisaient preuve d’un peu plus de volonté offensive. Lecomte repoussait en corner une frappe de Martinez (47′). C’était là, la première frappe cadrée du match. Mbenza tentait sa chance dans la foulée mais Oukidja ne se laissait pas tromper (51′). Tout en continuant à défendre, Montpellier poussait un peu plus ses attaques. Sambia et Mbenza laissaient leur place à Ikoné et Ninga pour apporter plus de vitesse (61′). Sio alertait le gardien strasbourgeois d’un vicieux pointu (68′). Lecomte intervenait à bon escient pour claquer en corner une tête de Blayac détournée du dos par Congré (73′).

Hors jeu dommageable

Montpellier se procurait la plus belle occasion de la rencontre. Ninga débordait sur le côté gauche et adressait un centre à ras de terre dans la surface pour Sio. Oukidja coupait la trajectoire et relâchait le ballon sans qu’aucun Montpelliérain ne soit présent pour le reprendre (77′). Strasbourg concédait beaucoup d’occasions en cette fin de match. Lasne lançait magnifiquement Sio. L’attaquant lobait adroitement le gardien mais était injustement signalé hors-jeu (83′). La dernière munition du match était strasbourgoise. Après un cafouillage devant la surface montpelliéraine, Liénard adressait une lourde frappe bien capté par Lecomte (85′). L’arbitre pouvait siffler la fin d’un match où les deux équipes ont réussi à ne pas se faire piéger. Un résultat nul logique.

Strasbourg : Oukidja – Foulquier, Koné, Martinez, Lala – Martin (92′ Zohi), Aholou, Liénard – Blayac (82′ Saada), Bahoken (76′ Da Costa), Terrier.

Montpellier : Lecomte – Aguilar, Mukiele, Hilton, Mendes, Congré – Lasne, Skhiri, Sambia (61′ Ikoné) – Mbenza (61′ Ninga), Sio (84′ Camara).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *