Gignac : ivre, il menace de mort des gendarmes

Dimanche, vers 20h, trois gendarmes de la brigade territoriale autonome -BTA- de Gignac sont intervenus, à la suite d’un différend dans un bar de la commune, entre le gérant et un client. Ce dernier aurait évoqué le fait de revenir avec une arme.

Lorsque les militaires sont arrivés sur place, le client se trouvait ivre, dans un bar voisin. Dans le cadre de leur intervention, les militaires ont tenté de calmer la situation et ont invité le fauteur de trouble à rentrer chez lui. L’individu a fini par indiquer aux forces de l’ordre qu’il désirait prendre sa voiture pour retourner chez lui.

Neuf mois de prison

Les gendarmes s’y sont opposés. Ils ont alors subi les foudres verbales de l’intéressé : insultes et outrages. Après de longs palabres, ce dernier a accepté d’être ramené chez lui. Cependant, alors qu’il venait de récupérer quelques affaires dans son véhicule garé à proximité, il s’est de nouveau énervé, réitérant des insultes, avant de devenir agressif et de proférer des menaces de mort.

Il alors alors été interpellé et conduit à la brigade, en garde à vue. Vers minuit, dimanche, il présentait encore un taux de 0,75 mg d’alcool par litre d’air expiré. Il a été présenté au tribunal correctionnel à Montpellier en comparution immédiate. Déjà sous le coup d’une peine de prison avec sursis de mise à l’épreuve, il a été condamné à neuf mois de prison ferme, ainsi qu’à dédommager les trois gendarmes du groupement de l’Hérault. Il a été incarcéré.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *