Violences à Montpellier : deux policiers blessés, sept gardes à vue

Deux policiers de la Sécurité publique de permanence au service du commandement de nuit ont été blessés vers 4h, ce dimanche, lors d’une interpellation mouvementée de sept adolescents -17 ans- et jeunes adultes -18 à 20 ans-, qui venaient de tabasser à terre un piéton, avec deux complices en fuite.

Dans la nuit de ce samedi à dimanche, vers 4h, les agents du centre de supervision urbain -CSU- de la Ville de Montpellier ont assisté en direct, via les caméras de vidéosurveillance, à une violente agression, dans la rue de Verdun, à deux pas de la place de la Comédie : pas moins de neuf inconnus rouaient de coups de pied et de poing un piéton qui s’était mis en boule au sol.

Alcool et drogue

Un équipage de trois policiers du commandement de nuit en patrouille en centre-ville intervenaient très rapidement. Mais, à leur arrivée, les neuf suspects les prenaient violemment à partie. Deux des policiers de la Sécurité publique ont été blessés, le troisième a pu requérir des renforts. Des équipages de la brigade anticriminalité -BAC- et de police-secours ont pu interpeller sept des neuf agresseurs.

Fortement alcoolisés et trouvés porteurs de résine de cannabis pour certains d’entre-eux, ils ont été placés en cellule de dégrisement, dans le cadre d’une mesure de garde à vue, au commissariat central.

Sept véhicules vandalisés

Le piéton âgé de 19 ans qui a été tabassé pour une raison inconnue, mais qui pourrait être le vol de son téléphone portable ou de sa carte bancaire a été transporté au CHU Lapeyronie, à Montpellier. Alors que les policiers procédaient aux arrestations mouvementées des sept agresseurs, une deuxième victime s’est présentée, affirmant avoir également reçu des coups dans le secteur. C’était à 20h45, hier, en haut de la même rue, non loin de la place de la Comédie.

Pendant les interpellations qui ont été agitées, les suspects ont volontairement vandalisé sept véhicules qui étaient en stationnement rue de Verdun. Lorsqu’ils auront décuvé, ils vont devoir s’expliquer en garde à vue sur ces dégradations, en dehors des violences exercées sur les deux policiers et les deux piétons.

17 Comments

  1. On ne peux plus sortir dans Montpellier c’est impossible de voir que des pourritures font la loi dans notre pays remettez le service militaire obligatoire

  2. Ayant assisté à un contrôle quartier niveau saint roch où les policiers avaient presque l’air de s’excuser de déranger , cela ne m’étonne pas.

  3. Bravo Saurel
    Qu’est-ce qu’ils risquent ? Vont-ils rembourser les frais de réparation des véhicules et indemniser les victimes ? Même pas. Un petit sursis supplémentaire et ça repart. Bravo.
    Des caméras super, mais à quoi bon ? Pour faire un bétisier à la fin de l’année ?
    Ces gars là avaient déjà dû être identifiés par les caméras, mais on leur a laissé tout le loisir de se défouler sur des citoyens puis sur des policiers.
    La rue de Verdun est une des rues les plus souvent citée pour ses excès de violence.
    D’ailleurs, on n’entend jamais dire que les vigiles du Rock-store soient venus en aide à qui que ce soit. Etaient-ce des clients jetés dehors éméchés ? Belle publicité pour cette enseigne, ça c’est du rock’n’roll.

  4. On avait appelé la police pour ce groupe qui avait frappé au sol un homme devant l’entrecôte à 20h50, nous n’avons vu aucune police tourner en 2 heures..Montpellier devient un coupe gorge. Nous hésitons à sortir..Pauvre France, et pauvre de nous

  5. Merci a e metropolitain qui fait remonter l’information, parce que il n’y a rien sur midi libre!!
    Montpellier devient dangereux!

    1. Depuis l’attentat de Nice, on sait que les videos ne servent à rien, ni à prédire les attentats et agressions, ni à récupérer les images video.
      D’ailleurs où sont les images videos de l’attentat de Nice ?
      A quand la vérité sur cette affaire très louche ?

  6. Non le danger c’est pas l’extrême droite …. le danger on sait qui c’est .les seuls agresser et vandalisé pour s’amuser sont souvent habillé en jogging et bronzé

    Montpellier devient vraiment une ville pourri c’est de pire en pire …. je me demande à partir de combien de mort et d’agression il compte agir se con de saurel …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *