MHSC / Ligue 1 : face à Guingamp, Montpellier doit se contenter d’un nul (1-1)

Avec la réception de Guingamp, les hommes de Michel Der Zakarian avaient pour objectif une 3e victoire consécutive en Ligue 1. Malgré une bonne prestation de l’équipe, Montpellier devra se contenter d’un match nul (1-1). Si la finition a encore fait défaut, l’arbitrage a une nouvelle fois pesé sur le résultat avec un pénalty injuste. Le point pris, et une meilleure différence de buts, permet toutefois aux Montpelliérains de prendre la 5e place à Nantes qui se déplace sur la pelouse de Nice dimanche.

En l’absence de Roussillon (déchirure au mollet depuis fin janvier) et de Mendès (suspendu), Michel Der Zakarian changeait ses habitudes et débutaient avec le même système (4-2-3-1) qui avait permis de changer, avec succès, le cours du match face à Angers. Un dispositif utilisait également par Antoine Kambouaré depuis décembre ayant eu pour conséquence de consolider la défense guingampaise.

Un nouveau pénalty injuste

Ikoné se procurait la première occasion de la rencontre. Dans la surface, la frappe de l’attaquant était contrée au dernier moment par Kerbrat (5′). Quelques minutes plus tard, Aguilar trouvait Sio en pivot qui remettait à Skhiri. Le milieu de terrain lançait parfaitement Mbenza. Face au gardien, le jeune Belge dévissait complètement sa frappe (11′). Mbenza sur la droite envoyait un centre puissant que Sio ne parvenait à couper (25′).

Les deux blocs se faisaient face sans qu’aucun ne prenne le pas sur l’autre. Mais c’est cruellement que Guingamp ouvrait le score sur une rare incursion dans le camp montpelliérain. Dans le dos de Mukiélé, Thuram s’enfonçait dans la surface. En couverture, Hilton taclait et l’attaquant s’écroulait. L’arbitre désignait, à tort, le point de pénalty. Ngbakoto prenait Lecomte à contre-pied (0-1, 30′).

Si le sort, ou les mauvaises décisions arbitrales, s’acharnait une nouvelle fois sur Montpellier, il n’était pas question d’abdiquer. Sambia décalait parfaitement Aguilar sur la droite. Le latéral alertait instantanément Sio qui, au duel, se jetait et commettait une main (37′). Montpellier dominait nettement la période mais aucun des nombreux centres n’étaient correctement exploités. La finition était aux abonnés absents et permettait à Guingamp de mener au score sans avoir inquiété une seule fois Lecomte.

Montpellier égalise

De retour du vestiaire, Michel Der Zakarian ajustait son système. Camara remplaçait Ikoné tandis que Congré et Mukiélé intervertissaient leur position. Montpellier poursuivait sa domination d’autant que Guingamp ne montrait que de très faibles velléités offensives. Faisant le siège du but de Johnsson, les occasions étaient de plus en plus dangereuses. Sio adressait enfin la première frappe cadrée du match bien captée par le portier adverse (56′). Alertait par Aguilar, Sambia à l’entrée de la surface, enchaînait rapidement son contrôle d’une belle frappe stoppée difficilement par le gardien guingampais (58′). Lasne tentait sa chance avec un raid solitaire. Entrant dans la surface, le milieu de terrain s’écroulait au contact d’un défenseur. Après un moment d’hésitation, l’arbitre sanctionnait le montpelliérain d’un carton jaune pour simulation (71′). Montpellier devra attendre pour bénéficier de son premier pénalty de la saison. Quelques minutes plus tard, les Pailladins étaient enfin récompensés de leurs efforts. Aguilar s’essayait d’une frappe lointaine que Sio détournait dans les cages guingampaises  (74′ 1-1). L’attaquant ivoirien, remplacé ensuite par Ninga, inscrivait là son 7e but en Ligue 1 cette saison.

Guingamp manque le hold-up

Et tandis que Lecomte n’était toujours pas sollicité, Montpellier tentait de forcer la décision. Après un bon travail d’Aguilar, Camara envoyait une reprise dans les tribunes (78′). Lasne et Dolly s’essayaient de loin mais rien n’y faisait. Totalement regroupé dans leur camp durant la majeure partie du match, les Guingampais loupaient le hold-up parfait dans les derniers instants. Sur le côté droit, Blas mystifiait Congré, s’engouffrait dans la surface et centrait. Briand, seul au point de pénalty, manquait le cadre et la balle de match par l’occasion (94′). Les deux équipes se quittaient sur un match nul. Et encore une fois, Montpellier peut avoir des regrets.

Montpellier : Lecomte – Aguilar, Congré, Hilton, Mukiélé – Ikoné (46′ Camara), Skhiri, Lasne (61′ Dolly) – Sambia, Mbenza, Sio (85′ Ninga).
Remplaçants : Pionnier, Poaty, Cozza, Dolly, Ninga, Camara.

Guingamp : Johnsson – Ikoko, Tabanou, Eboa Eboa, Kerbrat – Didot (64′ Phiri), Deaux (76′ Salibur) – Ngbakoto (83′ Bras), Grenier, Briand – Thuram.
Remplaçants : Pedro Rebocho, Caillard, Phiri, Benezet, Diallo, Blas, Salibur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *