Transports sanitaires d’Occitanie : focus sur le premier acteur privé

Le vieillissement de la population et une hausse des affections de longue durée engendrent une augmentation du volume des déplacements médicalisés. C’est pour ces raisons que les dirigeants des groupes de santé Clinipole et Oc Santé ont décidé de renforcer leur positionnement sur ce secteur en créant le groupement  »Transports Sanitaires d’Occitane ».

Une nouvelle structure dont l’ambition est de jouer un rôle pionnier dans la transformation du secteur du transport sanitaire, maillon fondamental de la chaîne de soins dans le « parcours patient ». Composé des sociétés de transports de patients (ambulances, véhicules sanitaires légers et taxis : les Ambulances Abri, Blanc Fargeon et Taxi Gilles pour Oc Santé, FCP Saint-Jean et Etoile pour Clinipole) ainsi que de la société  »Ambulances Nazon » -en cours d’acquisition-, le groupement TSO a pour dessein de devenir le plus important acteur de ce secteur à l’échelle régionale, et de capter de nouvelles parts de marché.

« Meilleur maillage »

Un groupement qui permettra  »un meilleur maillage territorial et une meilleure réactivité notamment avec la mise en place d’une régulation concertée, une mutualisation des moyens, un système de géolocalisation et un logiciel innovant. Ces outils généreront une meilleure disponibilité des véhicules, et donc des temps d’attente réduits pour les patients » annonce Olivier Constantin, directeur général du groupe Clinipole et gérant des Transports sanitaires d’Occitanie.

Comme l’explique Daniel Lehmany, directeur de TSO,  »notre principale mission est d’assurer le transport des patients entre leur domicile et les structures de soins, mais elle consistera également de répondre aux astreintes telles que les gardes de nuit et de jours pour le Samu qui gère les demandes d’intervention d’urgence sur le département ainsi que de répondre à des demandes d’assistances de réacheminement ».

Investissements

Assuré par trois types d’acteurs -les ambulances pour les trajets qui nécessitent de voyager couché ; les véhicules sanitaires légers pour les transports « assis » ; et les véhicules conventionnels tels que les taxis conventionnés par la sécurité sociale-, le transport sanitaire est un secteur contrôlé, qui nécessite quelques investissements en matière de matériels, mais aussi de formation du personnel.

Sachant que les trajets ne sont effectués que sur prescription médicale car ils sont pris en charge par la sécurité sociale et un numerus clausus limite le nombre de véhicules par département, les entreprises qui veulent se développer dans ce secteur ont, soit la solution de se diversifier, soit de racheter d’autres entreprises concurrentes.

C’est ce qu’à décidé de faire la groupement  »Transports Sanitaires d’Occitane » en rachetant les Ambulances Nazon. Une stratégie permettant ainsi l’ambition de recruter une dizaine d’ambulanciers supplémentaires d’ici la fin de l’année.

Un nouveau véhicule dit de gros volume

Autre nouveauté, à partir du 5 mars prochain, une ambulance de secours et de soins d’urgence – ASSU- dit de  de plus gros volume sera mis à disposition pour répondre aux demandes d’urgence notamment sur les heures de pointes.  »Ce nouveau véhicule permettra notamment de soulager les ambulances fortement sollicitées sur des créneaux horaires que nous savons très chargés et embouteillés » explique François Hüe,directeur Patrimoine et achats du groupe Oc Santé, également gérant des Transports sanitaires d’Occitanie.

6,9 M€ de CA en 2018

Avec 34 ambulances, 14 véhicules sanitaires légers et 2 taxis, les 5 sociétés de transports de patients détenus par Oc Santé et Clinipole, le groupement, employant près de 130 salariés ont pris en charge plus de 110’000 patients en 2017 et ont enregistré un chiffre d’affaires -CA- de 6,2 M€. Il devrait passer à 6,9 M€ cette année.

Un groupement qui permettra à chacune des sociétés la composant de garder son identité et son autonomie de fonctionnement, même si la volonté est de leur inculquer  »une démarche qualité et une politique sociale communes ». 

Une vingtaine de recrutements est annoncé pour l’année 2018, Elles concerneront non seulement des postes d’ambulanciers, mais aussi des postes digitaux qui viendront renforcer une informatisation générale.

>> Le groupe Oc Santé

Premier groupe de santé indépendant en Occitanie, le groupe Oc Santé, dirigé par le docteur Max Ponseillé, gère 16 établissements regroupant toutes les spécialités médicales (chirurgie, gynécologie-obstétrique, médecine, rééducation fonctionnelle, soins de suite, psychiatrie et hospitalisation à domicile), ainsi que l’hébergement de personnes âgées : EHPAD et résidences services.

>> Le groupe Clinipole

Dirigé par le  Docteur Serge Constantin et ses fils Olivier et Thomas Constantin, le Groupe Clinipole est un acteur majeur de soins privés en Occitanie (2ème groupe familial de soins privés). Il compte 22 établissements couvrant la plupart des disciplines médicales. Expert du secteur sanitaire et médico-social, il développe également  ses activités dans le domaine des seniors avec les résidences services seniors Occitalia, et dans le domaine du bien-être, de l’hôtellerie et de la restauration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *