Montpellier : la faculté de lettres Paul Valéry est bloquée

La grogne dans les facultés monte d’un cran. Depuis tôt ce jeudi matin, l’université UM3 est bloquée par des étudiants qui se positionnent sur chaque entrée d’amphis. Des barricades de fortune avec chaises et tables devant chaque bâtiment pour empêcher la tenue des cours pour les 20’000 étudiants de la fac de lettres.

800 étudiants en assemblée générale

Une assemblée générale se tient actuellement sur le campus réunissant plusieurs centaines d’étudiants, rejoints par quelques élèves du lycée Agropolis. En effet, les élèves d’Agropolis, dans le quartier nord du Plan des 4 Seigneurs ont perturbé la circulation, dès le milieu de la matinée, entraînant l’intervention des policiers de la Sécurité publique.

« On est contre les critères de sélection à la fac votée par la présidence début janvier », peut-on entendre dans l’amphi, occupé par les manifestants. C’est ce que dénonce aussi Fabien Bon du syndicat SCUM : « On ne veut pas que les facs trient les étudiants, on ne pourra accéder à la filière de notre choix ».

« Sélection, piège à con »

Les banderoles et les slogans sont nombreux tout comme les étudiants qui sont venus grossir les rangs des mécontents. Des étudiants qui veulent faire pression sur la direction pour demander le retrait des quotas locaux et dire non à la sélection décidée par chacune des universités. « On ne veut pas de sélection en licence ni en master, seul le bac doit donner accès à l’université, sélection, piège à con » se désole Camille étudiante en psycho.

Aucun ou très peu de cours ont été assurés ce jeudi, les anti-Parcousup doivent décider des suies à donner à leur mouvement, à la veille du coup d’envoi des vacances. Pas de quoi décourager les manifestants, opposés à la réforme du Bac et à la nouvelle procédure Parcoursup en remplacement de la plate forme d’admission Post Bac.

6 Comments

  1. Sélection piège à cons ? Soit mais c’est la vie qui va vous trier de toute façon, alors ayez conscience que tout le monde ne peut pas faire polytechnique ou l’ENA, il faut aussi des manuels (entre autres) et tous les métiers se valent même si certains gagnent plus que d’autres.Et SVP évitez de nous re concocter un mai 68, on a déjà donner dans la co…..!

  2. Ce qui est con, c’est de se retrouver en Sciences quand on a 8/20 de moyenne en maths et de se retrouver en psycho quand on a 18/20 de moyenne en physique ! S’il y a 20000 étudiants à Paul Valéry et qu’il y a 21000 postulants, il faudra bien en refuser 1000, alors sur quels critères ? Un tirage au sort ?! Quelle blague !!!

    Prochain combat : plus d’examens, plus de concours, diplôme pour tous sur justificatif de présence aux cours !

  3. Quand un slogan insulte, c’est mauvais signe: « Tu n’es pas d’accord avec moi? Tu es un con! » « Tu n’es pas d’accord avec moi ? Je te bloque l’accès aux cours ! »

  4. Je me demande encore comment on peut avoir l’illusion qu’il n’y a pas de sélection. J’ai quitté la fac il y a 5 ans, et j’ai eu le « privilège » de « produire » deux masters dans deux facs de Montpellier. Dès la première année, on savait qu’il y avait des sélections pour peu qu’on soit un peu proches d’eux, les profs le disaient assez clairement …(pourcentage d’étrangers, pourcentage de régionaux, etc..) faut pas rêver, nous sommes dans un monde de compétition, et c’est pire à l’étranger concernant les études supérieures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *