MHB / Lidl Starligue : Montpellier reprend en patron à Chambéry (21-30)

Le MHB était de retour sur les parquets pour la reprise de la Lidl Starligue. Au programme de cette 14e journée pour les Montpelliérains, un classique du championnat avec le déplacement toujours périlleux au Phare de Chambéry. Les hommes de Patrice Canayer se sont imposés 30 à 21 après une excellente deuxième période. Montpellier conserve 6 points d’avance sur Paris et 7 sur Nîmes. Les Gardois joueront demain face à la lanterne rouge Massy. Le MHB, toujours invaincu en championnat, retrouvera la palais des sports René Bougnol mercredi 21 février pour la réception d’Ivry. Puis viendra la barrage de Ligue des Champions face à Leon et entre les deux matches le déplacement à Paris. On en salive d’avance…

Parole à la défense

En difficulté défensivement et sur les attaques placées, Montpellier tardait à rentrer dans le match (5′, 3-1). Pas de quoi paniquer toutefois. Chambéry, volontaire, balbutiait quelque peu son handball. Leurs attaquants restaient muets durant 6 minutes, ce qui permettait à Montpellier de prendre les commandes grâce à des attaques rapides (15′, 4-6). Emmené par un efficace Melic (6 buts en 1ère période), d’un solide Meyer (7 arrêts en 1ère période), Chambéry profitait des exclusions temporaires de Simonet (15′), Truchanovicius (24′) et Guigou (28′), pour rester au contact (22′, 8-8 ; 25′ 10-10). Dans cette fin de période, les défenses prenaient le pas sur les attaques. La base arrière montpelliéraine, muraille devant ses cages, était à la peine dans l’autre secteur. Un arrêt de Portner, tout juste rentré pour stopper un pénalty, permettait à Montpellier de rentrer au vestiaire avec un but d’avance (11-12).

Montpellier déroule

De retour sur le parquet, la base arrière par Truchanovicius et Porte refaisait parler d’elle. Montpellier avait passé la vitesse supérieure et Chambéry n’arrivait pas à suivre (36′, 12-17). Les hommes de Patrice Canayer avaient visiblement trouvé la clé de la défense adverse. Truchanovicius s’illustrait particulièrement (4 buts en 10 minutes). Hamdouh, souvent bien trouvé par Porte, pesait énormément et obtenait plusieurs fautes. Et si la défense était rarement prendre à revers, Vincent Gérard faisait bloc. Chambéry restait silencieux pendant 9 minutes (46′, 15-21). Dépassé sur le terrain, seul Meyer permettait au sien de se maintenir à flot (50′, 16-23). Supérieurs dans tous les domaines du jeu, le leader du championnat déroulait. Les dernières minutes du match étaient alors une formalité durant lesquelles le banc montpelliérain aggravait la marque pour donner encore plus d’ampleur à cette victoire (21-30).

Chambéry : Genty, Meyer – Minel, Traoré, Tritta, Gille, Obranovic, Briffe, Marescot, Paturel, Malfondet, Mindegia, Melic, Guazallet, Ouegnin, Léger.

Montpellier : Portner, Gérard – Simonet, Truchanovicius, Bonnefond, Soussi, Villeminot, Bingo, Guigou, Faustin, Kavticnik, Porte, Caussé, Richardson, Afgour, Mamdouh.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *