Entreprises : un accord CCI 34-Banque de France

La CCI de l’Hérault et la Banque de France ont signé une convention de partenariat. Ils entendent ainsi renforcer leur collaboration en faveur du développement économique.

Déclinaison locale de la convention régionale signée en septembre 2017 entre Maxime Maury, directeur de la Banque de France Occitanie, et Alain Di Crescenzo, président de la CCI Occitanie, la convention signée entre la CCI de l’Hérault et la Banque de France décrit les principales actions que ce partenariat permettra de soutenir : l’appui technique aux financements des TPE-PME, l’accompagnement en phase de création-reprise d’entreprise et la prévention et accompagnement des entreprises en difficulté.

Un autre volet concerne un travail d’analyse et d’études que mèneront en commun les deux signataires à travers la consolidation des chiffres et des données économiques des entreprises et la mutualisation des outils d’analyse et de connaissance du territoire. « Au final, cette convention vise à mieux connaître l’environnement économique du territoire », précise André Deljarry.

L’information, un enjeu majeur

Pour la Banque de France, qui, selon son directeur départemental Christian-Jacques Berret, « collecte beaucoup de données sur les entreprises qui réalise plus de 750 000 € de chiffre d’affaires », cette convention permettra d’adapter l’offre aux spécificités du tissu économique héraultais : « La Banque de France est un interlocuteur proche des entreprises, comme la CCI… Dans un contexte de forte concurrence et de mondialisation, la maîtrise de l’information constitue un enjeu majeur », explique le directeur qui pourra ainsi étendre les services de la Banque de France aux TPE.

Maîtriser la conjoncture économique

Cette convention prévoit notamment l’organisation d’un point trimestriel de conjoncture économique et financière et la mise en commun des enquêtes d’opinions, de créations et défaillances d’entreprises, d’accès aux financements bancaires, exportations…

Les deux partenaires produiront également une enquête de conjoncture annuelle auprès des entreprises régionales : « Cette convention nous permettra de travailler sur la conjoncture économique et de porter une partie de l’effort sur les difficultés des entreprises », complète André Deljarry.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *