Karnaval des gueux : « Nous dormirons dans la boutique »

Après l’arrêté du maire de Montpellier, Philippe Saurel pris la semaine dernière interdisant le Karnaval des gueux dans les rues du centre-ville ce mardi soir, c’est au tour du préfet de l’Hérault de se ranger sur cette position. Ce lundi matin, Pierre Pouëssel explique avoir pris un arrêté préfectoral pour interdire ce défilé alternatif, « à la suite d’un travail engagé depuis plusieurs semaines avec l’ensemble des acteurs de la sécurité sur la métropole montpelliéraine ».

Le préfet indique que, « le Karnaval des gueux est devenu l’occasion pour des fauteurs de trouble de s’en prendre aux commerces et établissements de Montpellier, d’agresser des particuliers et les représentants de la force publique. Depuis, plusieurs années, en effet, des débordements récurrents sont constatés lors de cette manifestation, avec des comportements d’une rare violence prémédités ».

Centre-ville et faubourgs

Selon la préfecture, « Le risque prévisible d’exactions violentes et d’incitation à la violence lors du défilé dit du « Karnaval des gueux », l’absence d’organisateur identifié et de déclaration préalable accompagnée du parcours prévisionnel garants de la bonne tenue de cet évènement, ont conduit le préfet de l’Hérault à prendre un arrêté interdisant cette manifestation. Cet arrêté valide et renforce les mesures prises par le maire de Montpellier en fin de semaine passée, étend le périmètre d’interdiction dans le centre-ville et faubourgs, expose ses contrevenants aux sanctions prévues par l’article 431-9 du code pénal : 6 mois d’emprisonnement et 7 500 euros d’amende. Il est demandé aux particuliers de ne pas se mêler aux émeutiers pour éviter de s’exposer à ces sanctions et pour ne pas être instrumentalisés par ces derniers qui sous couvert du « Karnaval » visent à faire nombre pour faciliter la commission d’infractions. Sur le même périmètre, le préfet a édicté des mesures d’interdiction : vente, transport et consommation de boissons alcoolisées, détention et utilisation d’objets dangereux – matériels inflammables, engins pyrotechniques, armes par destination pour faciliter l’action des forces de l’ordre et des services de secours ».

Une commerçante de la Grand’Rue Jean Moulin, Odette Daudé, dont la boutique a été endommagée lors du Karnaval des gueux l’année dernière, par ailleurs présidente des commerçants de l’Écusson prévient qu’elle dormira sur place dès mardi soir avec son mari pour prévenir un éventuel saccage. Dans l’hypothèse où les organisateurs décident de passer outre les arrêtés…

7 Comments

  1. Triste réalité de la ville. La mince couche de vernis posée par nos politiques une fois enlevée fait apparaître une triste réalité. Bon courage aux riverains et fermeté de la part des forces de l’ordre. Quant à moi, plus envie de me balader dans le coeur de Montpellier que j’aimais tant. l’urbanisation galopante de la métropole n’arrangera rien.

  2. Les gueux 2018 en mode karnaval: Je le savais bien, que vous n’auriez pas respecté la loi qui vous interdit de foutre le bordel à 1h28 le 13/02/2018 du mat au centre ville. Merci de m’avoir réveillé en pleine nuit, bande d’enc….. Vous n’avez aucun respect pour les riverains qui sont réveillés en pleine nuit, comment se rendormir en mode véner, vous le faites exprès en plus pour nous emmerder, nous le bas peuple! Riverains et commerçants ont se cogne vos conneries, et vos incivilités et votre manque totale de respect des autres, pendant que vous faites la bringue égoïstement, en vous croyant cool, alors que vous êtes juste pathétique, ridicule et égoïste, sans respect pour personne. Vous vous croyez seul au monde? ça vous arrive de prendre l’autre en considération? C’est pas ça la liberté, faire chier les autres, vous vous trompez de définition.

    ECUSSON:

    – LA NUIT NOUS VOUDRIONS BIEN DORMIR!

    – LE JOUR ON AIMERAIT BIEN DÉAMBULER DANS LE CENTRE VILLE TRANQUILLE SANS SE FAIRE RACOLER DE FAçON AGRESSIVE 20 FOIS DANS LA MÊME JOURNÉE , PAR UN CLODO QUI FAIT LA MANCHE! C’EST ÉREINTANT! PUTIN ON EN PEUT PLUS! RAS LE BOL!

    FAITES QUELQUE CHOSE MONSIEUR LE MAIRE! SINON L’ ÉCUSSON VA REDEVENIR COMME Y A 20 ANS EN ARRIÈRE! A SAVOIR UNE ZONE DE NON DROIT! CONTINUEZ DE LAISSER FAIRE MONSIEUR LE MAIRE, CONTINUEZ VOTRE LAXISME, LE LAISSER ALLER A LA DÉLINQUANCE…. ET VOUS VERREZ LE FN ATTERRIR DANS VOTRE VILLE /
    ET LA, IL SERA TROP TARD….VOUS DEVEZ FAIRE PREUVE D’AUTORITÉ.

    1. Sympa l’altruisme et la solidarité galopante de la bourgeoisie montpelliéraine du centre ville (que vous emblez représenter),  »LE JOUR ON AIMERAIT BIEN DÉAMBULER DANS LE CENTRE VILLE TRANQUILLE SANS SE FAIRE RACOLER DE FAçON AGRESSIVE 20 FOIS DANS LA MÊME JOURNÉE , PAR UN CLODO QUI FAIT LA MANCHE! C’EST ÉREINTANT! PUTIN ON EN PEUT PLUS! RAS LE BOL! »…
      Magnifique ce coup de geule, jo veuillez m’excuser mais il en faut pour tout le monde, l’espace public n’est pas privatisable, il appartient à tou-s-tes. Avec cet état d’esprit égoiste/égocentrique, les choses ne changeront pas, ne s’amélioreront pas. Prenez le temps de parler avec les gens qui ne vous ressemble pas, vous aurez des surprises.

      Cordialement.

  3. Il est interdit de faire la manche donc demander à ce que les SDF soient dégagés des rues est tout à fait normal, et je ne parle même pas des enfants Roms.
    La seule façon de nettoyer Montpellier est de le faire par la force et la violence quitte à ce qu’il ait de la casse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *