Crédit Agricole du Languedoc : une bonne année 2017

Les résultats dégagées en 2017 par le Crédit Agricole du Languedoc -CAL-, présidé par Jacques Boyer et dirigé par Véronique Flachaire, affichent une bonne année pour le groupe.

Avec 3,7 milliards d’euros de crédits accordés en 2017, la caisse régionale qui intervient sur les départements du Gard, de l’Hérault, de l’Aude et de la Lozère a connu une hausse significative de l’activité notamment sur le secteur de l’habitat dont les crédits représentent à eux seuls plus de 2,2 milliards d’euros, chiffre en croissance de 30 % par rapport à 2016.

La caisse régionale a également enregistré une augmentation des crédits accordés aux acteurs économiques, entreprises, professionnels, agriculteurs, collectivités locales, qui atteignent, en 2017, 1,2 milliard d’euros.

Des résultats satisfaisants qui, selon Jacques Boyer, le président de la CAL  »illustrent la reprise observée de l’économie et qui renforcent la confiance des ménages et des chefs d’entreprise ». Une reprises qui devrait, comme l’explique Véronique Flachaire  »se poursuivre en 2018, grâce à une inflation contenue ».

Près de 50’000 nouveaux clients

Au global, les encours de crédits s’élèvent à 18,4 milliards d’euros à fin décembre 2017, en progression de 4,1% sur un an et le résultat net est de 162,8 M€, soit une croissance de 2,3% par rapport à 2016.

Grâce aux crédits dont les taux sont encore bas, la Caisse Régionale a enregistrée une progression des encours d’assurance-vie (+3,1%) ainsi que de comptes dans la collecte en assurance-vie (28%).

Avec près de 50’000 nouveaux clients en 2017, Le CAL confirme sa progression et confirme son attractivité malgré l’entrée en vigueur de la loi Macron sur la mobilité bancaire. Le portefeuille d’assurances des biens et des personnes continue de progresser à un rythme soutenu (+6% en 2017), grâce à la qualité des contrats et du conseil proposés et à 97’000 affaires nouvelles depuis le début de l’année.

Une banque créatrice de valeur

Afin d’appréhender et de mieux valoriser son modèle économique, le CAL a mandaté, en novembre 2017, le cabinet UTOPIES© pour réaliser une étude d’empreinte socio-économique, selon son modèle Local Footprint©, sur la période d’activité 2016.

Une étude commandée pour  »mesurer les impacts directs et indirects de notre fonctionnement et de nos activités. Les achats que nous faisons, les salaires que nous versons, les financements que nous débloquons, les taxes que nous payons participent à la solidité de notre économie régionale. Cette démarche constitue la véritable preuve de notre proximité territoriale, de notre devoir de responsabilité et d’engagement auprès des Languedociens » explique Véronique Flachaire.

>> Cette étude montre que le Crédit Agricole du Languedoc :

  • a soutenu 76 200 emplois dans l’économie française
  • a soutenu 36 000 emplois sur le territoire (Lozère, Aude, Gard et Hérault), soit 4,3% des emplois locaux
  • a contribué à hauteur de 5,3 Md€ au PIB dans l’économie française en 2016, dont 3 Md€ sur le territoire de l’Occitane (1,9% du PIB régional)
  • a créé 2,6 Md€ de richesse sur territoire (Lozère, Aude, Gard et Hérault), soit 4,6% du PIB local 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *