Phytocontrol : le labo nîmois annonce une nouvelle phase de croissance

Créé en 2006 à Nîmes, Phytocontrol, groupe de laboratoires français privé et indépendant, s’est imposé comme un expert des analyses de contaminants dans les eaux et les aliments. Le groupe tout créé en 2017 vise plus 25% de croissance en 2018.

L’entreprise nîmoise -195 salariés et 16,5 M€ de chiffre d’affaires, CA- s’est développée sur le parc gardois Georges Besse autour de son laboratoire central de 3 000 M² abritant un plateau technique de pointe certifié ISO 14001. Mais, le groupe s’est aussi structuré avec l’ouverture de 13 agences, en France et l’international : Belgique, Espagne, Angleterre, Italie, Maroc.

Des record battus en 2017

Dans le même temps, Phytocontrol Group a organisé ses activités autour de trois départements : AgriFood (analyses agroalimentaires), Hydro (sécurité sanitaire des eaux) et Biopharma (études Bonnes Pratiques de Laboratoires) : « 2017 a été une année dynamique pour Phytocontrol avec la naissance du groupe, la structuration des filiales et la segmentation des marques », rappelle Marie Gallard, Directrice Développement & Innovation. Et la performance a été au rendez-vous : « Nous enregistrons 30% de croissance », confirme Mikael Bresson, fondateur et président du Phytocontrol Group : « Nous enregistrons plus de 1 000 nouveaux clients et un record : nous avons dépassé la barre record des 1000 échantillons par jour ».

Extension et Europe en 2018

Soutenu par une croissance annuelle supérieure à 25%, le groupe voit loin. « En 2018, le mouvement est celui de l’expansion : nous agrandissons le site de production analytique et nous développons notre implantation européenne », annonce le dirigeant qui confirme que 20% du chiffre seront maintenus et fléchés sur la R&D.

Phytocontrol poursuivra aussi ses investissements dans les jeunes pousses : « Nous l’avons amorcé fin 2017 avec la start-up catalane Microbia Environnement, préfigurant notre positionnement sur les nouvelles solutions d’anticipation des contaminations microbiologiques de l’eau », confirme le PDG qui vise +25% de croissance en 2018.

>> Phytocontrol : 50 recrutements en 2018
Phytocontrol, qui annonce 80 recrutements en 2017, en prévoit une cinquantaine en 2018, affirme Amandine Puech, Coordinatrice RH de Phytocontrol Group. Les profils recherchés : techniciens, ingénieurs et docteurs pour le laboratoire central ; techniciens préleveurs et ingénieurs technico-commerciaux pour les agences. Et des Développeurs Web pour poursuivre la digitalisation de l’activité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *