La LGV Montpellier-Perpignan d’utilité publique, selon le Premier ministre

« Le Premier ministre a reconnu l’utilité publique des deux lignes LGV d’Occitanie », révèle ce vendredi soir, Carole Delga, la présidente de la Région Occitanie -Pyrénées-Méditerranée-, qui a été reçue à midi à Matignon par Édouard Philippe.

Il s’agissait de revenir sur les préconisations et scenarii présentés la semaine dernière par le Conseil d’Orientation des Infrastructures -COI-, avec un risque de gel des LGV. La présidente de Région milite pour une réalisation rapide des deux lignes LGV Bordeaux-Toulouse et Montpellier-Perpignan.

“Le rapport Duron a montré que les LGV Bordeaux-Toulouse et Montpellier-Béziers-Perpignan doivent se faire, mais le doute subsiste quant aux délais de réalisation. Même si le Premier ministre ne s’est pas engagé sur le scénario qui sera retenu dans le projet de loi sur les mobilités, qui sera ensuite débattu au Parlement, il a reconnu ce vendredi l’utilité publique de ces deux lignes pour le territoire régional et pour l’équilibre national”, confirme Carole Delga, ce soir.

Rendez-vous avec le Président de la République ?

Elle déclare : “J’ai rappelé au chef du gouvernement l’urgence de la situation et la nécessité d’adopter le scénario n°3 proposé dans le rapport Duron, le plus volontariste en termes de financements et de calendrier. Ce scénario assure un début de travaux dans les meilleurs délais. Je l’ai également assuré de l’engagement de la Région pour privilégier des pistes de financements innovants, réalistes pour les finances publiques. Comme les 110 élu-e-s du territoire qui en ont fait la demande avec moi, j’attends désormais un rendez-vous avec le Président de la République”. La date d’un éventuel rendez-vous n’est pas encore connue.

Pour l’heure, la LGV Montpellier-Perpignan n’est pas reconnue officiellement d’utilité publique, puisqu’aucune enquête dans ce sens n’a été encore lancée. Et qu’aucun délai pour déclencher l’enquête d’utilité publique n’est fixé à ce jour. Il est vrai que le Premier ministre fait dans la nuance, si l’on en juge Carole Delga, puisqu’il affirme “reconnaître l’utilité publique de la LGV Montpellier-Perpignan” et non qu’elle est déclarée d’utilité publique…

En attendant, tous les élus du territoire sont appelés à signer l’appel de Carole Delga pour la réalisation des LGV d’Occitanie. Une pétition que peu de maires et de parlementaires ont déjà signée à ce jour. https://www.laregion.fr/Soutien-appel-LGV

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *