Montpellier : grave incident chimique

Un grave incident chimique est survenu vers 17h, ce lundi, dans un laboratoire de l’École nationale supérieure de chimie -ENSC-au numéro 240 de l’avenue du Professeur Émile Janbreau, près de la route de Mende, dans le quartier des hôpitaux-facultés, à Montpellier.

Une fuite de nitroglycérine, un produit lourd et dangereux, avec un risque d’explosion, s’est produite lors d’une manipulation par un enseignant et des étudiants.

Il ressort que les apprentis chimistes se sont trompés de formule ! Affolement général…

Les sapeurs-pompiers du Sdis 34 ont installé un périmètre de sécurité, avec les policiers de la Sécurité publique, qui ont procédé à des évacuations.

Les démineurs de la Sécurité civile sont arrivés sur place. Tout danger d’explosion a été écarté.

18 Comments

  1. Certainement pas de le Nitrogene n’est que de l’azote en français donc aucun risque d’explosion, le risque est l’asphyxie rien de plus .
    Si il avait été question d’hydrogène là le risque est majeur.

  2. On parle ici de nitroglycérine, constituant explosif de la dynamite, et non pas de nitrogene comme vous le dîtes. Lisez attentivement avant de commenter que le seul risque est l’asphyxie..

  3. Non il y a écrit nitroglycérine ce qui est plus grave. Dérive de la glycérine qui avec de l’acide nitrique paît donner une réaction explosive

    1. La nitroglycérine, éther trinitrique du glycérol, trinitroglycérine, trinitrate de glycérol ou trinitrine est un composé chimique liquide dense, incolore, huileux, explosif et hautement toxique, obtenu par condensation du glycérol avec l’acide nitrique. Elle est utilisée dans la fabrication d’explosifs, et plus particulièrement de la dynamite, dont on se sert dans les industries de construction et de démolition.

      C’est à vous de vous renseigner avant de parler !

  4. Avant de parler renseignez-vous !!!
    Définition : La nitroglycérine, éther trinitrique du glycérol, trinitroglycérine, trinitrate de glycérol ou trinitrine est un composé chimique liquide dense, incolore, huileux, explosif et hautement toxique, obtenu par condensation du glycérol avec l’acide nitrique. Elle est utilisée dans la fabrication d’explosifs, et plus particulièrement de la dynamite, dont on se sert dans les industries de construction et de démolition.

    PS : ce qui me fait peur ce sont surtout les idioties que je peux voir en terme de méchanceté gratuite et inintéressantes !!!

  5. Cet article est faux.
    -Il n’y a pas eu de fuites. Aucunes.
    -Si explosion il y avait eu, elle aurait été peu grave. L’explosion aurait été dangeureuse dans un rayon de deux mètres.
    -La nitroglycerine etant un produit controlé, la procédure impose de faire intervenir la gendarmerie et les demineurs pour ne serait-ce qu’un dix millième de gramme.
    -La nitroglycerine a étê neutralisé dès le midi. Il fallait seulement éliminer le produit, d’où la procédure.

    Source: Moi-même, un des étudiants de cette école.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *