Hauts cantons : Pierre Rabhi posera la première pierre du parc photovoltaïque

Le très célèbre paysan, écrivain et agroécologiste, Pierre Rabhi, sera en Grand Orb le vendredi 9 février. Il participera à la pose de la 1ère pierre du parc photovoltaïque du Bousquet d’Orb, dans le Lodévois, avant de donner une conférence à la Tuilerie, à Bédarieux à 18h30, sur le thème ”Pour une convergence des consciences”

Homme de la terre, agroécologiste, écrivain et penseur français, Pierre Rabhi est né en 1938 dans le désert du sud de l’Algérie. Il compte parmi les pionniers de l’agriculture écologique en France. Il a expérimenté et soutenu le développement de l’agroécologie à travers le monde pour contribuer à l’autonomie, la sécurité et la salubrité alimentaire des populations.

Il appelle à la réconciliation de l’homme avec sa planète et des humains entre eux. « Pour qu’il y ait aujourd’hui équilibre entre être et avoir, la règle globale doit être repensée et révisée. C’est pour cela que la sobriété est un acte politique d’une force extraordinaire. Comme le rappelle la légende amérindienne du colibri, si chacun de nous fait le peu qu’il peut avec conviction, nous ferons tous énormément. Cela nous ramène à la responsabilité de chacun. La société civile oeuvre, travaille, organise, anticipe, tout cela doit continuer à être mis en évidence. L’idéal est une détermination paisible qui nous engage vraiment dans notre âme et conscience et dans notre libre arbitre pour participer avec toute l’énergie dont nous disposons au changement du monde » explique Pierre Rabhi.

Reconversion

Sa dernière visite à Bédarieux date de 2012 pour l’inauguration du parc municipal, qui porte son nom. Un troisième parc solaire qui va voir le jour sur le territoire de Grand Orb, situé au nord-est du Département de l’Hérault. Portée par la commune du Bousquet d’Or, avec la société Akuo Energy, ce projet donne une seconde vie à l’ancien site de traitement du charbon du bassin minier, le carreau Debay. Sur le territoire de Grand Orb, après le parc photovoltaïque des Terres Rouges créé à Bédarieux sur l’ancienne décharge des hauts cantons, c’est le carreau de la mine du Bousquet d’Orb, qui fait l’objet d’une reconversion en site de production d’énergie propre.

« Cette centrale de 20 hectares sur le carreau de la mine illustre la révolution énergétique en cours. En effet, ce site qui a longtemps produit de l’énergie carbonée est reconvertie en site de production d’énergie propre et renouvelable. Ainsi, notre territoire abritera à terme trois centrales photovoltaïques à l’Est du territoire. Aujourd’hui nous produisons l’énergie propre que nous consommons sur l’ensemble du territoire de Grand Orb. C’est un petit exploit ! », se félicite Antoine Martinez, président de la communauté de communes Grand Orb et maire de Bédarieux.

Triple intérêt

Initié en 2010 par la commune du Bousquet d’Orb, 100 % financé et réalisé par une société privée, « Akuo Energy », le parc solaire aura le triple intérêt de produire de l’énergie propre, de donner une seconde de vie à des terrains pollués et gelés à toute autre activité, de produire des richesses nouvelles pour les collectivités.

Ce site, exploité jusqu’en 1993 par Charbonnage de France, s’étend sur 19,89 ha. Il était impropre à d’autres activités à cause du taux de pollution élevé dans son sol. Sa reconversion en une centrale solaire permet de lui donner une seconde vie. La première pierre du parc photovoltaïque sera posée vendredi 9 février à 15h, en présence donc de Pierre Rabhi. Une manifestation ouverte à tous.

Une conférence de presse sera organisée à 16h sur le même lieu avec Eric Scotto, Président du Groupe Akuo Energy, Antoine Martinez, président de la communauté de communes Grand Orb, Yvan Cassili, maire du Bousquet d’Orb, et Pierre Rabhi, bien sûr.

Le Parc photovoltaïque du Bousquet d’Orb en chiffres 

  • 19,89 hectares de terrain
  • 44’438 panneaux solaires
  • Puissance : 12 MW 
  • Production : 15’700 MWh/an
  • 1’690 t/an de rejet CO2 évité / an
  • Mise en service l’été prochain.

>> CONFÉRENCE DE PIERRE RABHI  : À LA TUILERIE À BÉDARIEUX – ENTRÉE LIBRE – VENDREDI 9 FÉVRIER À 18H30
Ouverture des portes 1 heure avant. Renseignements service culturel de Bédarieux : 04 67 95 48 27

2 Comments

  1. Bonjour,

    Je suis très enthousiaste pour le suivi de l’ action par Pierre Rabhi. Effectivement, le système photovoltaïque permet de chauffer l’ eau, la maison,… par l’ énergie solaire faisant d’une pierre deux coups ‘ économique et écologique. Actuellement nous retrouvons le même phénomène à travers la voiture électrique. Notre monde entre dans une nouvelle ère ou l’ humain évolue de plus en plus en accord avec la nature. Si Dieu nous a créé pour être heureux, ce message dans la bible sous l’ importance d’ obéir aux lois Divines pour être en accord avec soi et avec la nature nous rappelle le bon sens.

    Ce qui signifie que lorsque l’ homme se crée des lois en désaccord avec l’ univers, l’ équilibre terrestre ne suit pas et nous en avons écologiquement la preuve tous les jours.

    Avec mes congratulations et mes encouragements pour la suite.

  2. Très sensible à l’engagement et la vie de Pierre Rabhi, je reste perplexe quant à son soutien à la réalisation du parc photovoltaïque, qui me semble une aberration du point de vue de la préservation des terres et des matières premières ainsi que du recyclage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *