Montpellier commémore le 75e anniversaire de la bataille de Stalingrad

Pour la première fois, Montpellier commémorait ce vendredi 2 février, le 75e anniversaire de la bataille de Stalingrad, tournant majeur de la Seconde guerre mondiale. Un hommage rendu aux combattants russes voulu par Philippe Saurel comme la reconnaissance par une ville française du rôle de la Russie dans la victoire définitive des alliés. C’est aussi le témoignage de liens étroits entre Montpellier et la Russie, et plus particulièrement avec la ville d’Obninsk et la Région de Kalouga.

Entre juillet 1942 et février 1943, l’armée russe stoppa à Stalingrad l’avancée nazie sur le front est, faisant de la ville le théâtre de l’une des batailles les plus meurtrières de la Seconde guerre mondiale avec près d’un million de morts et blessés parmi les militaires et les civils. Un lourd tribu payé par le peuple russe.

Un devoir de mémoire

Le maire de Montpellier fait de cette commémoration un devoir de mémoire et une réparation de l’histoire. Un geste salué par Serguey Molchanov, consul général de la fédération de Russie à Marseille présent à la cérémonie.

Une cérémonie marquée par les lectures d’enfants de l’association Amitiés russes et des élèves de la 3e section internationale Russe du collège Joffre. Sans oublier le point d’orgue avec l’interprétation pleine d’émotion du Chant des Grues par la cantatrice Svetlana Kratchevskaya. Philippe Saurel souhaite renouveler cet hommage tous les ans.

L’année dernière, dans le cadre d’un voyage à Obninsk, Philippe Saurel s’était rendu à Volvograd, actuel Stalingrad, afin d’assister au 74e anniversaire de la commémoration de la bataille. Très attaché à la Russie, le maire de Montpellier explique : « Je suis le premier maire d’une grande ville française à être présent à cette cérémonie. C’est un honneur. J’ai tenu à être à la hauteur en profitant de cette date symbolique du 75ème anniversaire, pour initier à Montpellier la commémoration de cette bataille majeure, indissociable de la victoire des Alliés en 1945, et donc indissociable de notre Histoire. Avec ce geste, c’est la reconnaissance de la France du rôle de la Russie dans la seconde guerre mondiale. Ce geste c’est aussi l’illustration de toute notre amitié pour la Russie et tout particulièrement la Ville d’Obninsk et la Région de Kalouga avec lesquels nous sommes jumelés ».

Cette commémoration est accompagnée de l’exposition Stalingrad – Appel à la paix. Des images d’archives présentent, dans le hall de la mairie, les combats, la reconstruction de la ville et des commémorations passées. Montpellier est la première ville à accueillir cette exposition itinérante avant Dijon, Dunkerque et le musée du quai Branly à Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *