Montpellier : des agents de sécurité roués de coups par des SDF

La soirée de mercredi aura été particulièrement agitée au foyer du Secours catholique, rue Bernard Délicieux, dans le quartier des Beaux Arts, à Montpellier, où les policiers de la Sécurité publique sont intervenus à deux reprises.

D’abord à 19h55, pour interpeller un SDF de 52 ans qui, mécontent de s’être vu refusé l’accès, d’une part, parce que le foyer affichait complet, d’autre part parce qu’il était fortement alcoolisé et menaçant, a dégradé l’interphone. Un premier agent de sécurité est intervenu pour le calmer, ce qui au contraire l’a excité encore plus. Il l’a roué de coups, avant d’infliger le même sort au second agent de sécurité venu à la rescousse de son collègue.

Tous deux ont été frappés par le quinquagénaire, finalement neutralisé par des policiers de la Sécurité publique, appelés par les responsables du foyer. Après avoir été placé en cellule de dégrisement, l’auteur présumé des violences volontaires a assuré, en garde à vue de ne se souvenir de rien. Il a été déféré ce vendredi au parquet de Montpellier.

Il tente de porter des coups de couteau

Ensuite, vers 23h, une vive altercation a opposé deux SDF de 24 ans et de 29 ans, hébergés dans ce foyer, l’un ayant découvert que l’autre venait de lui voler son téléphone portable. Un des deux agents de sécurité est intervenu pour les séparer, mais l’un d’eux a sorti un couteau et a tenté de porter des coups de lame.

Tandis que le SDF le plus âgé prenait la fuite dans la confusion, l’agent de sécurité qui voulait calmer le SDF le plus jeune a été malmené, jeté à terre et frappé. C’est le même qui avait déjà été roué de coups, avec son collègue, un peu plus tôt dans la soirée, par le quinquagénaire ivre à qui il avait refusé l’accès !

Il a donc fallu de nouveau l’intervention de la police nationale pour arrêter le SDF de 24 ans, qui a accusé celui de 29 ans en fuite de lui avoir dérobé son téléphone mobile. Ce SDF a finalement été localisé à 0h50, dans une rue de la ville et interpellé. Il possédait dans ses poches le i Phone volé au SDF du foyer du Secours catholique.

Tous deux ont été déférés ce vendredi au parquet de Montpellier, l’un pour vol, l’autre pour violences volontaires sur le malheureux agent de sécurité.

5 Comments

  1. Drôle de soirée pour le vigile.
    Les prochains SDF dans les rues vont se faire brancher : « donnez-moi de l’argent pour que je change la batterie de mon I phone »… no comment

Répondre à minterroge Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *