Montpellier : 2 000 rapatriés et harkis ont dégusté la galette des rois

Quelque 2000 rapatriés et harkis de l’Hérault étaient réunis pour partager la traditionnelle galette des rois, ce dimanche après-midi, au parc des expositions de Montpellier, sur la commune de Pérols. Quatorze associations de rapatriés et harkis se sont réunies, avec les familles, autour des élus, pour « un moment de convivialité et de fraternité ».

« Une rue sera dénommée la rue Laurent François, première victime de la Toussaint Rouge en Algérie, autour de l’ancienne EAI, ancienne École militaire, dans le quartier Lepic, à Montpellier », a révélé Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de la métropole. « J’en profite pour rappeler que la première pierre du « Jardin des héros » sera posée le 11 novembre prochain, à l’occasion du centenaire de l’Armistice », a t-il ajouté, sous les applaudissements.

Philippe Saurel a rappelé qu’il avait le projet de créer un nouvel espace, auprès du Monument aux morts de Montpellier, sur l’Esplanade Charles de Gaulle pour rendre hommage aux soldats oubliés, dont les soldats morts en Algérie.

Une Maison à Tlemcem

« Après ceci, je voudrais ouvrir une Maison de Montpellier à Tlemcen, en Algérie pour que chacun puisse s’y rendre. Aujourd’hui, j’ai une pensée pour Georges Frêche, qui a été le fondateur de ce moment convivial », a conclu Philippe Saurel, en présence notamment de nombreux adjoints et conseillers municipaux de la Ville et de la métropole, dont Jean-Pierre Rico, le maire de Pérols, présent sur l’estrade ou encore la députée de l’Hérault, Patricia Mirallès.

Après les discours des élus -dont Fabien Abert-, le chant des Africains puis La Marseillaise ont été entonnés, avant le partage des galettes de rois arrosés de vin et de cidre, puis le bal de clôture.

Fabien Abert lors de son discours à la galette des rapatriés. Photo D.R.

4 Comments

  1. Nous sommes des exilés et non pas des rapatriés.Ce terme a été employé par le gouvernement de l’epoque pour masquer notre exode.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *