Montpellier : une rançon de 250€ versée à des Roms pour récupérer “Kiki”

INFO MÉTROPOLITAIN.”Kiki”, un chien de race kidnappé en plein jour dans une artère de Montpellier a été récupéré par son maître, dans un campement de Roms, contre le versement de 250€. Récit de cette incroyable affaire.

Le maître de “Kiki” est resté cinq jours sans aucune nouvelle, depuis qu’il avait brutalement disparu le week-end dernier, alors qu’il était sorti faire son petit tour sur la place Saint-Denis, entre Rondelet et Gambetta, à Montpellier. Persuadé dans un premier temps qu’il s’était égaré, avant d’en douter, il a décidé, mardi, de placarder des affichettes avec la photo du chien, quand, alors qu’il venait d’en poser une sur une façade du quartier, il a aperçu quelqu’un qui, à la lecture d’une affiche placardée un peu plus loin, était en train de téléphoner au numéro de portable inscrit en bas de l’avis de recherche.

Du campement de Celleneuve…

En fait, ce témoin était en train d’appeler le propriétaire de “Kiki”, qui s’est rapidement venu à sa rencontre : ce Montpelliérain venait de reconnaître sur les affichettes le chien enlevé par une femme et une fillette, deux gitans de la communauté Rom selon lui. Il en était même quasiment certain.

Il fournissait un signalement précis des deux “ravisseuses” au maître de “Kiki”, qui, en se renseignant auprès d’amis proches de cette communauté lui donnait un indice : le chien était susceptible d’être retenu dans le campement des hauts de Celleneuve, entre Alco et Pierrevives, avec l’intention de le vendre. C’est dans ce campement de Roms que serait parqués des chiens de race dérobés dans les rues de Montpellier, dans le cadre d’un trafic organisé.

…À celui de la Marbrerie à Grammont

Courageusement, le propriétaire de “Kiki” s’est déplacé dans le campement des hauts-de-Celleneuve, accompagné d’un ami, où des responsables qui ont refusé de le faire rentrer, leur a assuré que “Kiki” n’était détenu là, mais qu’il se trouvait sans doute dans le campement de Roms de la Marbrerie, dans le quartier de Grammont, après le Zénith Sud, à Montpellier.

L’information était bonne, les deux hommes ont débarqué jeudi dans ce campement de la route de Mauguio, où un Rom -le mari et père de la Rom et de la fillette aperçues à Saint-Denis avec le toutou- confirmait que le chien se trouvait bien dans une cage, qu’il était prêt à le restituer, mais contre le versement d’une rançon de 200€, avec en sus, emmener cette famille en voiture pour leur payer des courses dans un hypermarché de la ville…

“Kiki” maltraité et affamé

Dès qu’il a été en possession de “Kiki”, après avoir donné les 250€, le maître a fait mine de venir récupérer la famille des Roms à bord de sa voiture pour les conduire dans un supermarché, avant d’accélérer et de quitter les lieux. “Kiki” était en piteux état : il a visiblement été maltraité durant les cinq jours passés à la Marbrerie, puisqu’il avait des traces de coups, qu’il avait une dent cassée et qu’il était amaigri et affamé.

Après un passage chez un vétérinaire, le propriétaire du chien a alerté la SPA de Montpellier et envisage de déposer plainte auprès du commissariat de police, ce qu’il fera ce samedi.

“Kiki” a retrouvé son maître contre une rançon de 200€. Photo JMA.Métropolitain.

39 Comments

    1. Comme disait le Grand AUDIARD : Les c..s ça osent tout… C’EST MEME A CA QU’ON LES RECONNAIT. En voici un bel exemple

  1. En fait on peut de demander si c’est bien solidaire d’avoir un “chienchien” quand tant de pauvres gens fuient leur pays et ne nous demandent qu’un peu d’aide.

    1. Je ne vois pas où est le problème . C’est pas parce-qu’il y a de la misère dans le monde qu’on doit ne plus avoir d’animaux . Merci à ce Monsieur de ne pas avoir laisser son KIKI entre les mains de ces sales gens .

    2. quel commentaire débile !! les roms aussi fuient leur pays et demandent un peu d’aide ?? réfléchissez avant de dire te telles âneries

    3. et puis quoi encore , avec se fait divers on se rends encore plus compte de la situation de notre pays envahi par les étrangers , moi je serais allé avec les flics et son fric elle ne l’aurais pas eu !!

    4. Il faut arrêter Mac’colin. Alors il ne faudrait pas prendre de chien car il y a de la misère ? Les français ne sont pas responsables de toute la misère du monde.

    5. Oui . Et , d’ailleurs , il est évident que cette rançon devait être employée par les roms pour accueillir dignement des migrants africains , de les nourrir , les loger et les soigner solidairement comme il se doit . C’est sûr …

  2. Mac Colin : vous faites quoi, vous de solidaire pour tous les pauvres gens ? Avez vous vendu voiture, maison, autre ?
    Chacun ses choix, non ? Quand on a un chien, c’est un membre de sa famille, mais ça vous échappe, ….

  3. Quant au maitre de ” kiki” je le remercie de ne pas avoir lâche son compagnon entre les mains de ces trafiquants, violents et sans aucun sentiment. Je vous souhaite de belles retrouvailles et que Kiki aille mieux, le pauvre

  4. “et envisage de déposer plainte auprès du commissariat de police”
    Terrifiant de lire cela ….les gens sont des moutons

    Une plainte c’est un minimum et pas chers payer dutout dutout

    1. c’est vrai mais les policiers ne bougeront pas le petit doigt pour arrêter ces gens là , ils ont des ordres !!

    2. Couf c’est déjà bien de porter plainte, j’en connais plus qui ne le ferait pas par peur peut-être de représailles…

  5. Moi aussi, je pense qu’il ne faut pas payer la rançon, c’est encourager quelque part cette façon de faire, il faudrait y aller avec la police ou gendarmerie, mais à condition qu’ils acceptent d’y aller, et franchement j’ai un doute, car ils vous dirons qu’ils n’ont pas le temps, en plus les animaux ne les intéressent pas beaucoup malheureusement et pis, beaucoup ont la trouille d’y aller.

  6. Ce monsieur a bien fait de récupérer son animal. Quand à déposer plainte, ni la police ni la SPA ne pénètrent dans cette zone de non droit que sont les camps de roms.

  7. Putain de sous race! Au four ces sales merdes. J’espère que quelqu’un finira pas foutre le feu dans leur camp de consanguins dégénérés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *