Montpellier : faux ramoneurs et faux agents du recensement

« Attention aux faux ramoneurs ». C’est l’avertissement posté sur le compte Twitter de la direction départementale de la Sécurité publique -DDSP 34- de l’Hérault.

Récemment, à Montpellier, une femme a vu arriver à son domicile deux individus se présentant comme des ramoneurs, envoyés par le syndicat national de cette profession.. La dame les a fait rentrer chez elle, où ils lui ont alors présenté un devis à un tarif exorbitant.

Courageuse, cette locataire les a mis dehors et a fait un signalement au 17, le numéro d’urgence de police-secours. Un bon réflexe, car après de rapides vérifications, les deux ramoneurs n’étaient pas du tout envoyés par le syndicat. Il s’agissait d’escrocs qui sévissent cet hiver.

Demander une carte professionnelle

Cette Montpelliéraine a eu de la chance, car rien ne lui a été volé. « Souvent le mode opératoire consiste à se présenter à deux, explique t-on à l’état-major de la DDSP 34, Une personne pour mobiliser l’attention de celui ou celle chez qui l’on se présente, une autre pour fouiller les lieux pendant ce temps. »

La DDSP 34 rappelle quelques règles de base, à savoir toujours demander une carte professionnelle, et surtout, en cas de doute, téléphoner à l’organisme concerné pour vérifier qu’il y a bien une intervention, car une carte peut facilement être contrefaite. Sinon, le plus simple est d’appeler le 17, comme cette Montpelliéraine l’a fait, après le départ des suspects.

[#ContreLesVols]
@PoliceNat34 vous alerte une nouvelle fois sur les visites inattendues ! Après les faux vendeurs de matelas, ce sont de faux RAMONEURS qui sévissent actuellement à #Montpellier !
Soyez vigilants, en cas de doutes, contactez le 17 pic.twitter.com/J0EppXMnwF

— Police nationale 34 (@PoliceNat34) 18 janvier 2018

Les escrocs ne manquent pas d’imagination. En décembre dernier, de faux vendeurs de matelas avaient déjà été signalés à Montpellier. Et voici maintenant de faux recenseurs. Alors que le recensement vient de commencer, la police nationale de l’Hérault lance une mise en garde contre d’éventuels faux recenseurs.

Composer le 17

Comme pour toutes les professions avec démarchages à domicile, les visiteurs doivent présenter une carte professionnelle, mais, il faut savoir que généralement le recensement se fait par un agent qui est seul. L’arrivée d’un duo est suspecte.

Un conseil : ne pas les faire rentrer et composer le 17, tous les appels sont pris en compte et des vérifications sont effectuées dans la foulée. Si vous le pouvez, relever des détails qui peuvent être utiles aux policiers : descriptions, type, marque et couleur du véhicule etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *