Florensac : une retraitée sauvée par le maire après une « fausse route »

Le maire de Florensac, Vincent Gaudy, assisté d’un secouriste a sauvé la vie ce lundi après-midi à une de ses administrées, qui était en train de s’asphyxier en faisant une « fausse route » : lors du repas traditionnel des fêtes de fin d’année du centre communal d’action sociale -CCAS- de la commune, située entre Pézenas et Agde, cette retraité a avalé un aliment de travers.

Elle était en train de s’étouffer, quand les autres participants au goûter, avec les galettes des rois notamment, ont donné l’alerte.  Le maire qui était présent a demandé à un responsable du CCAS de prévenir les secours via le 18. Le Codis 34 a immédiatement dépêché sur les lieux les sapeurs-pompiers de la caserne de Florensac et un infirmier du Sdis 34.

La manoeuvre de Heimlich

Puis, Vincent Gaudy s’est aussitôt rendu au chevet de la victime, où un participant à ce goûter du CCAS pratiquait déjà les premiers gestes qui sauvent.  Tous deux ont pratiqué la manœuvre de Heimlich qui consiste à placer son poing dans le creux de l’estomac et à l’empaumer de l’autre main, puis à réaliser des pressions vers l’arrière et en haut. Cette méthode peut se faire également avec des claques dans le dos ou avec la compression abdominale. Un geste commun salvateur.

Les techniques sont efficaces sur l’adulte et l’enfant de plus d’un an pour faire expulser par la bouche le morceau d’aliment coincé dans la gorge ou pour permettre à ce qu’il soit dégagé.

Saine et sauve

C’est cette manoeuvre de Heimlich qui a permis de la ranimer et sans aucun doute de sauver la vie à cette mamie cet après-midi. Elle a ensuite été transportée aux urgences de l’hôpital de Béziers, où elle s’est vite remise de ses émotions : ce soir, elle a pu regagner la maison de retraite de Florensac.

Très proche des sapeurs-pompiers -son père, l’ex-député Michel Gaudy a longtemps été président du conseil d’administration du Sdis de l’Hérault-, le maire de Florensac a appris les premiers gestes qui sauvent.

Pour l’anecdote, ce lundi, c’est la fête des Vincent !

Vincent Gaudy, le maire de Florensac : un geste salvateur.

4 Comments

  1. Bravo surtout au personnel des Lavandes, qui ont sauvés la personne.
    Attention aux erreurs énoncées dans cet article… peut-être un peu trop romancé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *