MHSC : face à Toulouse, Sio délivre Montpellier (2-1)

À l’occasion de la 22e journée de Ligue 1, Montpellier recevait Toulouse pour un derby d’Occitanie important pour les deux équipes. Les Pailladins s’attendaient à un match difficile face à Toulouse, ils ont été servis. En supériorité numérique après l’exclusion de Gradel, Sio libère les Montpelliérains à la dernière minute. Une victoire, qui au delà de la bonne opération au classement (6e avant le match de Nice demain), pourrait compter dans la saison des Héraultais. Mercredi (18h30), ils retrouveront la coupe de France et accueilleront Lorient au stade de la Mosson, pour les 16e de finale.

Toulouse contre le cours du jeu

Dominateurs durant la première demi heure, les Montpelliérains se procuraient de nombreuses situations sans être décisif. Comme à leur habitude, Roussillon et Aguilar portaient le danger dans le camp adverse en affolant leurs couloirs respectifs. Mais l’imprécision dans l’avant-dernier ou le dernier geste était encore une fois malheureusement au rendez-vous. Les quelques tentatives de Sio et Ikoné manquaient de détermination ou de précision pour tromper Lafont.

Après avoir fait le dos rond, Toulouse s’installait dans le camps montpelliérain. Imbula héritait d’un ballon aux abords du rond central. Laissé libre de tout marquage, l’ancien Marseillais faisait quelques pas et décochait une frappe stratosphérique de plus de 30 mètres qui plongeait le long du poteau doit de Lecomte (30′, 0-1). Cruel pour le portier montpelliérain qui n’avait rien eu à faire jusqu’à présent. Il devait s’employer quelques minutes plus tard, quand Sylla s’essayait à son tour de loin. À la retombée d’un ballon, le défenseur envoyait une lourde de frappe de l’extérieur du pied droit que Lecomte repoussait (38′).

Mené contre le cours du jeu, Montpellier persistait dans ses intentions de départ. Après une énième chevauchée, Roussillon était stoppé aussi violemment que maladroitement par Gradel. L’arbitre sanctionnait le geste du Toulousain d’un carton rouge direct (41′). Sur le coup franc, la frappe plongeante de Sambia au premier poteau était détourné dans ses filets par Sanogo (1-1, 43′). Une double peine pour Toulouse avant de rentrer aux vestiaires.

Sio en fin de match

De retour sur la pelouse, Toulouse se montrait dangereux par l’intermédiaire de Sanogo qui plongeait dans le dos de la défense Montpelliéraine et perdait son duel avec Lecomte (49′). Le jeu était équilibré entre les deux équipes et le combat annoncé âpre au milieu de terrain. Les duels se faisaient plus durs et les chocs laissaient des traces. Lasne récoltait un carton jaune (52′) et Congré héritait d’un cocard après un coup de coude de Delort (72′). Les deux pailladins, tout comme Ikoné, laissaient par la suite leurs places pour Mbenz (62′), Sessègnon (68′), Mukiélé (76′).

Malgré leur infériorité numérique, Toulouse menait la vie dure aux Montpelliérains et continuaient à se projeter dès qu’ils en avaient l’occasion. Magnifiquement lancé, Delort évitait la sortie de Lecomte d’un joli lob qui allait s’échouer sur le poteau gauche (78′). Le hold-up eut été parfait pour les Toulousains. Et si Michel Der Zakarian avait demandé de la détermination et un mental de vainqueur, ce fut le moment choisi par les Montpelliérains de montrer qu’ils avaient entendu le message.

Sambia obligea d’abord Lafont à une belle parade sur une lourde frappe plongeante de 25 mètres (84′). À la réception d’un centre de Mukiélé, Roussillon voyait sa reprise de volée s’écraser sur le montant du portier toulousain (91′). Montpellier jetait toutes ses forces dans ces 5 minutes de temps additionnel. Dans un ultime assaut, Mukiélé débordait sur le côté droit et centré fort au premier poteau. Lafont contrait le ballon sur son défenseur et Sio, tel un renard des surfaces, glissait son pied pour pousser le ballon au fond des filets (95′ 2-1). Montpellier remporte ainsi sa 4e victoire de la saison à domicile. Les hommes de Michel Der Zakarian reviennent ainsi à 3 points de la 5e place qu’ils ambitionnent, actuellement occupée par Nantes.

Montpellier : Lecomte – Aguilar, Congré (76′ Mukiélé), Hilton, Mendès, Roussillon – Lasne (68′ Sessègnon), Skhiri, Sambia – Ikoné (62′ Mbenza), Sio.

Toulouse : LafontDiop, Jullien, Sylla, YagoSomalia (93′ Jean), Imbula, Blin, Sangaré – Sanogo (54′ Delort), Gradel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *