Ouverture des médiathèques le dimanche : Montpellier à la page

Ce vendredi, Philipe Saurel a salué les dix ans d’ouverture le dimanche des médiathèques centrales Emile Zola et Fédérico Fellini, à Montpellier. L’occasion de faire le bilan, flatteur, de cette initiative innovante en France et d’évoquer l’évolution future des deux sites qui seront rassemblés dans les mêmes murs avant 2020.

Les médiathèques Emile Zola et Fédérico Fellini accueillent chaque année le public du 1er octobre au 30 avril de 14h30 à 18h. Les chiffres font de cette initiative un succès : « Le public a été au rendez-vous dès le premier dimanche », explique Gilles Gudin de Vallerin, directeur du réseau des médiathèques de la métropole : « Depuis, Emile Zola reçoit 2500 personnes le dimanche (3900 le samedi) qui se révèle comme le jour le plus fréquenté à l’heure avec 700 visiteurs ».

Au final, le dimanche génère 70’000 entrées sur la saison pour les deux médiathèques pour 75’000 prêts. L’ouverture dominicale représente désormais 14% de l’activité annuelle d’Emile Zola et 10% de Fellini.

1,5 million d’entrées chaque année

Au-delà de l’ouverture des deux médiathèques centrales, le réseau des 15 médiathèques de la métropole connaît lui-aussi un vif succès : « Nous enregistrons en effet 1,5 million d’entrées par an dans le réseau de nos médiathèques », confirme Gilles Gudin de Vallerin. « C’est beaucoup, d’autant plus que la médiathèque de Castelnau-le-Lez est en cours de rénovation ».

Sur ce réseau, Philippe Saurel apporte une précision : « Il s’agit d’un vrai service intercommunautaire. Depuis l’ouverture de la médiathèque de Saint Jean de Védas, il y a désormais sur le territoire plus de médiathèques hors de Montpellier que dans Montpellier ».

Favoriser l’accès à la culture pour tous

L’élu insiste sur le rôle de médiathèques dans la diffusion du savoir et l’éducation : « Montpellier n’est pas ville riche : 70% de la population du territoire peut prétendre aux aides sociales. C’est pourquoi, quand nous ouvrons une médiathèque le dimanche pour la population, nous faisons notre travail : nous favorisons l’action culturelle de proximité et pour tous. Un chiffre est important à mes yeux : plus de 5 000 personnes dépendants des minima sociaux peuvent aujourd’hui, grâce à notre réseau, emprunter gratuitement des livres ».

Montpellier, à la pointe de l’innovation

Pour en revenir aux dix ans de l’ouverture dominicale, Gilles Gudin de Vallerin et Philippe Saurel soulignent le rôle précurseur de Montpellier : « Il y a 10 ans, seules une douzaine de villes ouvraient leurs bibliothèques le dimanche ; il y en a 63 aujourd’hui », confirme le directeur des médiathèques. « Nous sommes précurseurs de la nouvelle politique encouragée au niveau national par le Gouvernement Macron qui fait de la culture et de l’éducation la priorité N°1 et qui veut une ouverture des bibliothèques le dimanche. Aujourd’hui, Emile Zola est à la pointe de l’innovation, même si pour nous, c’est une innovation qui a déjà 10 ans ! ».

Fellini déménagera avant 2020

La médiathèque Emile Zola, qui restera ouverte le dimanche, va toutefois évoluer. Son offre va progresser avec l’arrivée, dans ses murs, de la médiathèque Fellini, dédiée à l’image mais trop à l’étroit dans ses locaux du Polygone : « L’architecte d’Emile Zola, Paul Chemetov, a prévu une possibilité d’extensions grâce à un jeu de mezzanines », précise Philippe Saurel : « Nous allons procéder à ses aménagements pour accueillir ici la médiathèque Fellini d’ici 2020 ».

Le mot de la fin pour le directeur du réseau des médiathèques : « Notre politique vise à rendre accessible de manière gratuite les lieux de culture, les contenus et les outils de l’information et des savoirs dans une optique de solidarité sociale et territoriale… La médiathèque, c’est la maison de la culture d’aujourd’hui ».

Erik Orsenna : les oreilles qui sifflent ?

Le célèbre écrivain français, mandaté par l’Etat pour faire le point sur le fonctionnement et les évolutions à apporter aux bibliothèques, a été invité par Philippe Saurel à venir à Montpellier. « Le Rapport Orsenna est attendu par le gouvernement, mais pour l’heure, en ce qui concerne l’ouverture du dimanche, il n’est pas venu à Montpellier. C’est dommage : nous sommes précurseurs dans ce domaine et nous pouvons lui faire profiter de notre expérience. On me dit qu’il devait venir ce samedi 19 janvier mais qu’il a du annuler car il est aux Etats-Unis. J’espère qu’il ne fera pas comme les hirondelles pour ne venir qu’au printemps ».

Philippe Saurel très satisfait du bilan 2017 des dimanches dans les médiathèques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *