Réseau mobile : la 5G testée cette année à Montpellier

La future technologie mobile 5G va être testée dans neuf métropoles cette année, dont celle de Montpellier. C’est ce qu’a annoncé mardi le président de l’Autorité de régulation des télécoms, l’Arcep

La métropole de Montpellier est donc concernée par cette expérience qui vont durer de 18 mois à 24 mois. L’Arcep annonce avoir sélectionné une dizaine de sites, où les fréquences sont en train d’être libérées.

Pas de commercialisation avant 5 ans

Les expérimentations vont être réalisées, outre Montpellier, à Lyon, Bordeaux, Lille, Douai, Nantes, Le Havre, Saint-Etienne et Grenoble, un choix lié « par la disponibilité des fréquences ». Si les toutes premières antennes 5G  seront allumées courant 2018 et 2019, le président de l’Arcep précise que la 5G, encore en cours de normalisation ne sera pas disponible à la commercialisation avant cinq ans dans toute la France.

Pour chaque site pilote, on parle de quelques dizaines de pylônes supplémentaires, représentant un important investissement.

Montée en débit de la 4G

La 5G, qui va donc prendre la suite de la 4G à partir de 2020 permettra de connecter les habitants en leur offrant un débit bien supérieur à ceux existant actuellement.

Une technologie, dernier cri, promet de multiplier par 1.000 la performance des réseaux. Ce qui va aussi permettre l’essor de l’Internet des objets si bien pour les voitures autonomes, les objets connectés que pour la médecine à distance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *