MHSC / Ligue 1 : la prudence est de rigueur face à Amiens

Montpellier se déplace à Amiens ce mercredi (19h) à l’occasion de la 21e journée de Ligue 1. Après leur bonne prestation face à Monaco, les hommes de Michel Der Zakarian poursuivent une semaine à trois matchs avec ce voyage en Picardie où il faudra être prudent.

La frustration du match aller, en novembre à la Mosson, est encore dans les têtes avec cette égalisation d’une reprise acrobatique d’Avelar en toute fin de match (1-1). Après un bon début de championnat, le promu amiénois a connu par la suite une période difficile. À l’inverse des Montpelliérains qui ont depuis fait leurs preuves. Le match de ce soir opposera l’une des plus mauvaises attaque face à la meilleure défense du championnat. « C’est une équipe très difficile à domicile » prévient Nordi Mukiélé « Aller à Amiens et essayer de prendre les 3 points ce serait quelque chose de très bien pour essayer de viser encore plus haut que la 7e place ».

Une équipe difficile à manoeuvrer

Si la tendance ferait de Montpellier, le favori de ce match, Michel Der Zakarian calme l’ambiance : « Cela va être un match où on risque de se faire bouger si on n’est pas dedans. C’est une équipe très athlétique qui a bousculé beaucoup d’équipes. Il sont très performants chez eux et n’ont pris que 9 buts à domicile. Ce n’est pas une équipe facile à manoeuvrer même s’ils restent sur 5 défaites ». L’entraîneur montpelliérain craint notamment « l’organisation et la vitesse des attaquants ».

La problématique avec Montpellier est désormais connue : séduisants face aux gros et moins convaincants contre les équipes de son niveau. « C’est à nous de mieux débuter les matchs. C’est dû aussi à un manque de concentration. Je crois en cette équipe et je pense que l’on corrigera ce que l’on a fait dans le passé » assure Nordi Mukiélé. Et Michel Der Zakarian de rappeler l’impérieuse nécessité d’être efficace devant en ajoutant « et derrière aussi car contre Metz on a pas été solides dans ce secteur ». Comme pour remettre dans les têtes que rien n’est gagné face aux soi-disant plus petits.

Trois matchs en une semaine

Dans cette période où les matchs s’enchainent tous les trois jours, Michel Der Zakarian n’exclut pas de faire tourner : « Cela va dépendre de ce que je vois et de l’état de forme de certains. On a un groupe homogène capable de suppléer un équipier ». Contre Amiens, il devra se passer de Facundo Piriz (suspendu et souffrant d’une déchirure au mollet).

Un rythme qui n’affole pas Nordi Mukiélé : « Cela veut dire que l’on est en lice dans toutes les compétitions. Après, c’est assez épuisant d’enchainer les matchs tous les trois jours mais gagner c’est ce que l’on aime ». Et pas question de faire des choix : « On ne choisit pas. On joue tout à fond et on prend ce qu’il y a à prendre ».

Le groupe du MHSC : Pionnier, Lecomte – Aguilar, Congré, Hilton, Mendès, Mukiélé, Roussillon, Cozza – Sambia, Lasne, Skhiri, Dolly, Sessegnon – Ikoné, Sio, Mbenza, Camara, Ninga.

21e journée de Ligue 1, mercredi 17 janvier à 19h : Amiens -Montpellier. Diffusé sur beIN SPORTS 8.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *