Métropole de Montpellier : avec les meilleurs voeux de Philippe Saurel

Lundi soir, au Corum à Montpellier, sous le slogan « La métropole pour tous », le président de la métropole de Montpellier -maire de la ville-,  Philippe Saurel et l’ensemble des élus métropolitains ont présenté aux habitants leurs voeux pour 2018.

Une cérémonie que Métropolitain vous proposer de retrouver en intégralité dans la vidéo ci-dessous.

La Métropole la plus dynamique de France

« Santé, prospérité, bonheur pour vous, vos familles, vos proches et pour notre société ». Un début de discours somme toute classique, qui enchaîne ensuite sur les raisons du récent qualificatif accordé à la métropole de Montpellier: celui de « la plus dynamique de France ». Mais, qui débutera malgré tout par un petit rappel, mi-revanchard, mi-nostalgique : celui que si M3M fête aujourd’hui ses trois années d’existence, il aurait pu en être autrement. Et Philippe Saurel de rappeler : « Elle avait été oubliée de la loi initiale désignant 14 métropoles »…

Montpellier, bien qu’alors capitale régionale, ne faisait pas partie de ces 14 nouvelles entités. La réforme territoriale faisant de Toulouse la nouvelle capitale de région, Montpellier perdait de surcroît son titre. « Le gouvernement nous infligea une double peine, sans aucune concertation, ni aucune compensation ». Il a poursuivi, philosophe : « Il a donc fallu que nous comptions sur nos propres forces, comme le disait un certain Mao », rappelant l’issue heureuse de cet épisode : « Et par le processus démocratique, par 50 réunions tenues en 2014 avec les maires, les conseils municipaux, les populations. Nous avons obtenu une majorité qualifiée pour créer la métropole de Montpellier, validée par décret le 23 décembre 2014 ».

Objectifs atteints et à tenir

Pour le reste : régie de l’eau, ligne 5 du tramway, grands rendez-vous culturels, défi de la French Tech, compétences métropolitaines, objectifs « atteints, en cours ou à tenir » pour l’année à venir…

Les sujets au sommaire de cette cérémonie n’ont pas manqué. Pourtant, il en est un, que certains pourraient considérer comme anecdotique, qui semble avoir retenu l’attention de tous : le refus, à partir de 2019, d’accueillir les cirques avec animaux. « Incompatible avec la politique de notre métropole en faveur de la préservation et du bien-être animal », a déclaré Philippe Saurel.

Une décision accueillie par les applaudissements de la salle, ainsi que par de nombreux anonymes et personnalités locales sur les réseaux sociaux.

Philippe Saurel : ses voeux de la métropole.

 

1 Comment

  1. Je pensais qu’il s’agissait d’un numéro de cirque en avant première. Enfin il s’interdit de paroles pour 2019!!!!!!!!Bonne année à mes amis animaux….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *