Hérault : encore deux dauphins sans vie échoués sur des plages

Deux dauphins sont morts dans la semaine sur le littoral languedocien, échoués dans l’Hérault, sur les plages des Battuts au Cap d’Agde et à la Grande-Motte. Récemment, des carcasses de dauphins ont été retrouvés sur les rivages du Languedoc et du Roussillon. À Sète, les plongeurs des sapeurs-pompiers du Sdis 34 avaient réussi à remettre à l’eau deux dauphins ensablés.

En cours de semaine, dans la station balnéaire de la commune d’Agde, c’est une femelle bleue et blanche qui a terminé sur le rivage, où des promeneurs l’ont découvert. Ils ont alerté la brigade environnement de la Ville d’Agde, qui a prévenu Marine et Renaud de l’équipe de l’Aire marine protégée -AMP- qui se penche au chevet des cétacés et autres animaux des mers, comme les tortues, blessés ou décédés.

Autopsie à Montpellier

L’association AMP tente de déterminer les causes de la mort des dauphins, tortues, baleines etc. qui peuplent la mer Méditerranée et qui séjournent de plus en plus dans le golfe du Lion et d’Aigues-Mortes En bon état de conservation, la jeune femelle dauphin récupérée au Cap d’Agde sera autopsiée dans un laboratoire vétérinaire de Montpellier.

Un mâle transporté au seaquarium

Et vendredi matin, c’est sur une plage de la Grande-Motte qu’un promeneur a aperçu un dauphin en mauvaise passe, entre terre et mer. Aussitôt, il a prévenu la police municipale. À l’arrivée des agents de la ville, il était trop tard, le dauphin était mort.

Le groupe d’étude des cétacés de la Méditerranée a été contacté et le corps de l’animal – sans doute un mâle – a été transporté au seaquarium du Grau-du-Roi, dans le Gard, pour y être autopsié.

Ce sont souvent des virus qui font mourir ces animaux et les deux cétacés retrouvés sans vie dans l’Hérault ne portaient pas de traces non naturelles particulières. Rappelons qu’il faut éviter de toucher les dauphins échoués sur les plages, où des balisages pour installer un périmètre de sécurité sont systématiquement installés par les autorités, jusqu’à l’enlèvement des carcasses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *