Gard : il menace de mort des pompiers, quatre mois de prison

Le 17 août dernier, alors qu’ils intervenaient sur un accident de la circulation, trois sapeurs-pompiers du Sdis 30 appartenant au centre de secours des Angles, dans le Gard ont été copieusement insultés, puis menacés de mort par celui qu’ils venaient secourir. Alors qu’il roulait sur un scooter en état d’ivresse, un ouvrier-maçon gardois de 42 ans avait fait une lourde chute, sur la commune de Rochefort-du-Gard. Il était blessé et des témoins avaient appelé le 18.

Un des trois pompiers volontaires de l’équipage, une jeune femme avait été traumatisée et pour cause : elle avait demandé à quitter la caserne de Nîmes, après avoir été agressée lors d’une intervention. Après quelques semaines d’arrêt de travail, cette femme pompier avait repris son service au sein du Sdis 30 au centre de secours des Angles…

Procès ce vendredi

Après ces menaces de mort et ces insultes à des pompiers venus porter secours et assistance, le Sdis du Gard a déposé plainte et s’est constitué partie civile, ainsi que les casqués. Le procès s’est déroulé ce vendredi devant le tribunal correctionnel de Nîmes.

« Le prévenu a été reconnu coupable de conduite en état d’ébriété et d’outrage à personnes dépositaires de l’autorité publique. Il a été condamné à 4 mois de prison ferme et 500 € d’amende. Les constitutions de partie civile des trois sapeurs-pompiers et du Sdis ont été jugées recevables et ont permis d’obtenir des dommages et intérêts. Le Sdis obtient 1€ à titre symbolique de dommages et intérêts, ainsi que le remboursement d’une partie des frais de justice. Cette décision n’est pas définitive et peut faire l’objet d’un appel. Le Sdis du Gard et son conseil d’administration déplorent les agressions envers les sapeurs-pompiers et se félicitent de cette décision de justice », indique t-on ce soir au Sdis du Gard.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *