Police de l’Hérault : un nouveau patron à la sûreté départementale

Un nouveau commissaire dirige depuis lundi la sûreté départementale de l’Hérault, à l’hôtel de police de Montpellier : Patrice Buil âgé de 53 ans succède à la commissaire Caroline Belda, qui n’est pas dépaysée, puisqu’elle reste en voisine, dans les étages du commissariat central et pour cause : elle vient de prendre la tête de la division économique et financière du Service régional de police judiciaire -SRPJ- de Montpellier.

Patrice Buil arrive du Var. Après avoir été en poste comme commissaire de la circonscription de la police nationale de La Seyne-Saint-Mandrier, il avait été nommé à quelques kilomètres de là, à Toulon, siège de la direction départementale de la Sécurité publique du Var.

Depuis une vingtaine d’années

Dans ce département, le commissaire Patrice Buil a notamment géré la mise en place de la police de proximité de l’époque. Marié, père de deux grands enfants, Patrice Buil est commissaire de police depuis une vingtaine d’années. Il a notamment exercé à Paris et à Marseille, avant ses affectations dans le Var.

La sûreté départementale -SD- de l’Hérault est le plus grand service de la direction départementale de la Sécurité publique -DDSP 34- avec quelque 150 enquêteurs qui traitent les affaires les plus importantes, les plus complexes et les plus sensibles. Elle peut renforcer les sûretés urbaines de Béziers, Sète et Agde, mais elle est très occupée par les procédures montpelliéraines.

Affaires criminelles

La SD de l’Hérault gère les assassinats, homicides volontaires et involontaires, les enlèvements, les viols, les agressions crapuleuses, les violences urbaines, les incendies volontaires, les vols avec violences, les dossiers concernant les mineurs -auteurs et victimes-, les moeurs et tous les trafics : drogue, tabac etc. Une unité, celle des affaires générales est notamment saisie lorsque les plaintes visent des élus. La SD 34 comprend également une brigade financière, ainsi qu’une police technique et scientifique performante.

Les policiers de la sûreté départementale de l’Hérault sont souvent amenés à diligenter de longues investigations sous l’autorité de juges d’instruction.

Le groupe Média Métropolitain souhaite la bienvenue en terre héraultaise au commissaire Patrice Buil, qui ne devrait guère s’ennuyer.

Le commissaire de police Patrice Buil. Photo V.M.

3 Comments

  1. Ça c’est de l’impartialité journalistique!
    Bravo pour votre distance, si j’avais eu une brossé à reluire je n’aurai pas fait mieux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *