Plages d’été : les 15 paillotes retenues pour 2018 à La Grande-Motte

La municipalité de la Grande-Motte vient de dévoiler les noms des plages privées qui fleuriront sur les plages du Grand-Travers, cet été. La procédure lancée par la commune avait pour but de retenir les délégataires chargés de l’exploitation d’activités de plage, en leur attribuant des conventions pour une durée de six ans à compter du 1er avril prochain.

Concession pour six ans

La commission de délégation de service public s’est réunie fin août pour procéder à l’ouverture des candidatures, qui ont été nombreuses, alors qu’il n’y a que quinze places à pourvoir. Il a fallu étudier tous les dossiers et s’assurer des garanties professionnelles et financières de chaque candidat. Et, il y a quelques jours, la commission a proposé l’attribution des quinze lots de plages moyennant une redevance de 25’000 à 145’000 euros.

Plages privées de 400 m2 à 1 500 m2

Ces plages privées s’étendront sur des surfaces allant de 400 m2 à 1 500 m2. Pas de grosses surprises pour les paillottes cet été, qui pour la plupart, ont toutes été renouvelées. À commencer par celle des frères Ortiz, leur célèbre Voile Bleue, qui lanceront leur 21ème saison, dès le mois d’avril. La plage privée changera d’emplacement et sera la première sur le Grand-Travers, lorsqu’on arrive de Montpellier.

Juste à côté, on (re) trouvera le White Beach tenue par Jérôme Asius avec 1 500 m2 de concession. Les fans de la Paillote Bambou vont pouvoir retrouver leur cocktail et les soirées à thème, puisque la concession a aussi été renouvelée. Il en sera de même pour l’Effet Mer qui garde son emplacement face à la Dune Club.

Les plagettes

À noter aussi le retour de la grand plage La Bohème sur 1 200 m2 avec ses transats et son restaurant, tout comme pour Les Bikinis, qui sera juste à côté. Les autres concessions sont des plagettes de 300 à 600 mètres carrés proposant transat et snaking, pour le plupart.

De petites plages privées qu’on retrouvera essentiellement à hauteur du centre de la Grande-Motte, comme pour l’Hôtel de la Plage, la plage des Alizés ou celle de la Rose des Vents.

10 Comments

  1. Oui je trouve qu’il y a beaucoup trop de restaurants et de snack sur cette partie de plage.
    Certes cela rapporte beaucoup à la commune mais alors la commune pourrait aussi faire un peu plus de propreté car je trouve que la Grande-Motte se dégrade de plus en plus

    1. C’est vraiment de plus en plus sale en août vers le couchant (mégots, papier,bouteilles) et les sanitaires cracra!

  2. Habitant depuis 10ans au couchant je remarque que les allees piétonnes et sanitaires se dégradent chaque année. Les détritus restent jusqu’à fin septembre

  3. Dommage que ces paillettes empiète de + en + sur l espace public et dégradations de +en + aussi au couchant aux sorties de ces paillettes et de la boîte de nuit …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *