Cause animale : de bonnes résolutions proposées aux Montpelliérains

S’engager pour les animaux en 2018 en relevant le Veggie Challenge, c’est le défi proposé par l’association L214 aux Montpelliérains, ce samedi 6 janvier. Au menu  : free hugs, challenge vegan, photocall et dégustations.

Des bénévoles de L214 proposeront en effet ce samedi aux passants de mettre en actes la bonne résolution de végétaliser leur alimentation en s’inscrivant au Veggie Challenge, programme de 21 jours pour découvrir la cuisine végétale. Dans une ambiance conviviale et joyeuse, les militants proposeront des gourmandises, un “hug” (câlin), un souvenir, et de se faire photographier dans un cadre géant Facebook.

Pour cela, rendez-vous leur est donné ce samedi 6 janvier de 14h à 17h, place Paul Bec, quartier d’Antigone.

Un challenge pour aller plus loin

À l’honneur dans les magazines, la blogosphère, la grande distribution ou encore la restauration, la cuisine vegan est actuellement en plein essor. Elle s’inscrit désormais dans la société comme une tendance éthique, écologique et savoureuse et répond à une demande de plus en plus forte : 50% des Français déclarent vouloir augmenter leur consommation de produits végétaux (Sondage IFOP/Lesieur, 2017).

Afin d’accompagner pas à pas les consommateurs les plus curieux à tenter une nouvelle expérience qui allège leur empreinte sur la planète, prend soin de leur santé et épargne des animaux, L214 a lancé le Veggie Challenge. Ils pourront bénéficier gratuitement pendant 21 jours de conseils nutritionnels et pratiques, de nombreuses recettes et de réflexions éthiques.

Au cours de sa vie, un Français consomme en moyenne l’équivalent de 1 400 animaux terrestres, un chiffre qui n’inclut pas plusieurs milliers de poissons…

Au cours de sa vie, un Français consomme en moyenne l’équivalent de 1 400 animaux terrestres, un chiffre qui n’inclut pas plusieurs milliers de poissons. Notre appétit pour la viande est lourd de conséquences : dégradation de l’environnement, risques accrus pour la santé, mais aussi et avant tout, notre régime carné entraîne chaque jour la mise à mort de 3 millions d’animaux terrestres dans les abattoirs et de plusieurs dizaines de millions d’animaux aquatiques rien qu’en France.

Les images choquantes des différents abattoirs dont les pratiques ont été dévoilées par L214 ou celles de l’enfer que vivent les poules en cage, ont mis en lumière des pratiques routinières extrêmement violentes et suscité de nombreuses interrogations quant à nos modes de consommation.

 

>> À propos de L214

L214 est une association loi 1901 tournée vers les animaux utilisés dans la consommation alimentaire (viande, lait, œoeufs, poisson). Elle articule son travail sur 3 axes complémentaires: rendre compte de la réalité des pratiques les plus répandues et les faire évoluer par des campagnes d'information. Agir en justice contre les pratiques illégales et travailler à l'évolution de la réglementation. Faire connaître l'impact des productions animales sur les animaux et la planète et proposer des alternatives : diminution de la consommation de produits animaux, abandon de l'élevage intensif et transition vers l'alimentation végétale. Et enfin, nourrir le débat public autour de la place accordée aux animaux et soulever la question du spécisme.

2 Comments

  1. Tant que ça les ballade, ces “néo-écolo-urbano-végano”, ils sont contents.

    Tant que celà ne gêne pas les déplacements des gens qui bossent, EUX !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *