Montpellier : quatre cochongliers en plein jour à une station de tramway !

Les images sont étonnantes, voire inattendues, même si comme Métropolitain l’a déjà évoqué, les sangliers pullulent dans des lotissements et des cités de Montpellier, comme aux Hauts-de-Massane, à la Mosson-la Paillade, à Malbosc, au Plan des 4 Seigneurs, à Euromédecine, ou encore dans le quartier de Fontcaude à Juvignac, où ils s’invitent dans les jardins, les potagers et où ils viennent se nourrir dans les containers.

En général, les sangliers ne sortent que la nuit. C’est pourquoi la présence de quatre cochongliers, ce mardi en plein jour, au coeur de la cité de la Mosson-la Paillade a eu de quoi étonner les témoins : l’escapade de quelques minutes d’une laie et de ses trois marcassins aux stations du tramway du terminus des lignes 1 et 3, avant de continuer tranquillement leur chemin, en suivant les rails !

Photos

Ces cochongliers, croisement de sangliers et de cochons apprivoisés étaient visiblement affamés, puisqu’ils ont avalé les rares herbes des carrés de plantations d’arbres, le long des rails du tram, sans se préoccuper, ni de craindre une présence humaine importante, avec des usagers du tramway et des bus, dont des enfants, sidérés.

Un merveilleux souvenir en ce début de nouvelle année, immortalisé via les téléphones portables. Comme ces images réalisées à 8h47 ce matin par une Montpelliéraine, surprise par ces visiteurs à quatre pattes, avant que la laie et sa petite famille en goguette ne se retrouvent au beau milieu des rails, avant de disparaître.

Cette spectaculaire escapade de trois sangliers en pleine ville survient quelques heures après un carambolage causé par un de ces mammifères sur la commune de Fabrègues, avec trois conducteurs blessés, lundi soir.

Quatre cochongliers affamés, visiblement. Photo Ilhem Goulli.
Les quatre cochosangliers en goguette sur les rails du tramway ! Photo Ilhem Goulli.

 

16 Comments

    1. Oui c’est tout à fait ça. Toutes les terres agricoles autour de Montpellier sont de plus en plus bétonnées. Les animaux sont chassés. C’est normal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *