Startups : Créalia Occitanie soutient sept nouvelles entreprises.

Le comité de Créalia Occitanie, le fond régional d’amorçage, s’est réuni à la mi-décembre, à Toulouse et à Nîmes. Au total, 7 startups ont reçu son soutien pour un montant record cumulé de 395’000 € de Prêts d’honneur innovation. Zoom sur les entreprises retenues : 

>> By Solutions : lancée en 2015 et accompagnée par le Bic Innov’up.
By Solutions (prêt de 90 000 € de Ca en 2016) développe une solution innovante d’optimisation de revenus et de profits des hôtels baptisée « Profit Intelligence ».
Le constat : l’hôtellerie souffre de l’augmentation constante des données disponibles pour construire sa stratégie.

L’idée : By Solutions a donc développé une solution permettant à l’hôtelier de gérer ces données et de contrôler sa stratégie.
« Le Prêt d’Honneur Innovation va nous permettre de renforcer nos fonds propres », explique Bastien Briole-Philippe : « Nos besoins sont multiples : recrutement de développeurs, commercialisation de l’application existante, développement des prochains modules, mise en place de partenariats… Ce prêt doit aussi produire un effet levier auprès des Business Angels en crédibilisant notre société auprès de grands groupes hôteliers ».

>> ChallengeMe : accompagnée par le BIC, cette société réinvente la formation en ligne en misant sur l’intelligence collective.
L’idée : l’une des ses solutions de ChallengeMe, reposant sur l’organisation de challenges numériques, permet d’augmenter l’engagement des participants afin de faciliter la coopération en groupe, et donc la réflexion et la formation des salariés (de façon ludique) autour de problématiques-terrains.
« Le Prêt Crealia permet d’augmenter nos fonds propres pour rassurer clients et partenaires. Nous allons pouvoir financer une partie de notre R&D, démarrer un contrat innovation avec la Région et valider un prêt bancaire pour continuer à développer la société.»

>> Coursicab : accompagnée par Via Innova, a mis au point la 1ère plateforme de mise en contact d’utilisateurs en temps réel avec des chauffeurs de Taxi et VTC pour la livraison de tous types de marchandise.
L’idée : offrir la possibilité à des professionnels (commerçants, enseignes de la grande distribution, chaines de magasins, points relais…) de se connecter à une flotte de livreurs géo-localisés pour la livraison urbaine de petits colis, 24h 24 et 7j/7. Une innovation sur le marché français puisque les livreurs sont principalement des chauffeurs de taxi indépendants, prestation de service réservée jusqu’à présent pour le transport de passager.
« Crealia va notamment nous permettre de développer notre offre commerciale, mai ce prêt est aussi un signal positif qui nous apportera un effet levier pour les futures levées de fonds ».

>> Easypicky : accompagnée par le BIC, cette entreprise créée en juillet 2017 est spécialisée dans l’intelligence artificielle. Elle intervient dans le domaine du merchandising instantané.
L’idée : EasyPicky a mis au point une solution révolutionnaire dans la reconnaissance d’image sur smartphone et tablette pour la grande distribution en France et à l’étranger. EasyPicky permet de trouver en clin d’oeil les informations sur un produit en le scannant.
« Le soutient de Créalia va nous permettre d’industrialiser notre solution à grande échelle auprès des acteurs de l’agroalimentaire, étape indispensable pour se développer à l’international.»

>> Bactolytix : accompagnée par Agrovalo Méditerranée, la start-up développe la phagothérapie au service l’Homme et de l’Environnement.
L’idée : Bactolytix développe des solutions naturelles de bio-contrôle à la base de bactériophages pour lutter contre les bactéries. Ces produits de haute technicité qui respectent parfaitement l’environnement ont des applications adaptées, entre autre, à l’agriculture, l’aquaculture et la cosmétique.
« Ce prêt nous permet de faire face aux dépenses de fonctionnement durant la phase critique d’amorçage où aucun chiffre d’affaires n’est encore généré. Nous allons mettre en place une structure opérationnelle solide qui servira de socle au développement futur de la société ».

>> Airmob : accompagnée par Réseau Entreprendre Midi-Pyrénées, cette start-up invente une nouvelle téléphonie fixe d’entreprise.
Le constat : les offres des principaux opérateurs ne sont plus adaptées à la demande des entreprises : gammes de produits infinies, délais de commandes trop longs, durées d’engagement trop importantes…
L’idée : dans ce contexte, Airmob souhaite devenir l’interlocuteur unique des entreprises pour tous leurs besoins en télécommunication grâce à des offres innovantes d’internet mobile et de téléphonie d’entreprise (fixe et mobile).
« Pour le lancement de sa nouvelle offre, Airmob a besoin d’un financement à court terme. Le prêt Crealia est primordial pour nous pour la commercialisation rapide de l’offre et un effet levier ».

>> BSPartners : accompagnée par Toulouse Métropole, cette jeune société propose l’intégration de chatbot pour le développement commercial d’une application mobile.
L’idée : BSPartners, créée en 2017, a pour vocation de créer, développer et commercialiser des applis mobiles, dont une en particulier destinée à aider les ménages à limiter le gaspillage alimentaire en organisant mieux ses courses, ses placards, et ainsi consommer mieux. « SoAppli », sortie officiellement le 20 septembre dernier, est une application gratuite disponible sous IOS et Android.
« Le Prêt Crealia va nous permettre de faire évoluer SoAppli en intégrant un élément innovant et porteur : un Chatbot, mais aussi de consolider nos fonds propres et de pouvoir bénéficier d’un effet de levier sur des subventions ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *