Près de Montpellier : elle blesse une conductrice et frappe un gendarme

Un gendarme de la brigade de Saint-Jean-de-Védas, à la périphérie ouest de Montpellier ne gardera pas un bon souvenir de son astreinte de la nuit de la Saint-Sylvestre : vers 5h ce lundi, alors qu’il gérait la garde à vue d’une conductrice d’une quarantaine d’années interpellée une heure plus tôt, il a reçu un violent coup de pied, alors qu’il tentait de la calmer. La quadragénaire n’acceptait pas d’avoir été arrêtée.

Vers 4h, sur une route proche de la commune de Pignan, la conductrice s’est disputée avec une automobiliste pour une banale entorse au code de la route. Alors qu’elles en décousaient verbalement, le ton est monté. L’autre femme était restée au volant de sa voiture et tenait tête à la conductrice, quand la dispute a mal tourné.

Tamponnement et « coup du lapin »

La femme en pétard est alors remontée dans son véhicule pour démarrer et pour venir percuter volontairement par l’arrière celui de l’autre conductrice.

Dans le tamponnement qui a endommagé la voiture, la conductrice a été blessée, souffrant notamment du « coup du lapin ». Les gendarmes ont été appelés et ceux de la brigade de Saint-Jean-de-Védas qui étaient proches de Pignan se sont retrouvés face à une « furie », à leur arrivée.

Fortement alcoolisée, la conductrice surexcitée a malmené les militaires, les a copieusement insultés, a refusé de souffler dans le ballon etc. Son transfert à la brigade a été mouvementée et donc, elle a porté un coup de pied à un militaire, avant d’être placée en cellule de dégrisement.

À midi, ce lundi, lorsqu’elle a retrouvé ses esprits, la quadragénaire issue d’une bonne famille du secteur à l’alcool mauvais, qui avait beaucoup arrosé le réveillon du nouvel An s’est platement excusée auprès des gendarmes. Elle a été remise en liberté à 15h avec en poche une convocation ultérieure devant le tribunal correctionnel de Montpellier.

Castelnau-le-Lez : ivre, il frappe un gendarme

Après celui de la brigade de Saint-Jean-de-Védas, un autre gendarme de la compagnie de Castelnau-le-Lez a été blessé, ce lundi. Les militaires de la brigade de Castelnau sont intervenus, en effet vers 11h pour régler une violente dispute entre un père et son fils sur fond d’ivresse.

Quand la patrouille est arrivée sur place, le fils n’a manifestement pas apprécié que la gendarmerie ait été appelée pour ce problème familial. Il a outragé un des gendarmes, avant de lui porter des coups. Son interpellation a été agitée également, avant son placement en garde à vue.

5 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *