Montpellier : deux intoxiqués dans une maison volontairement incendiée

Un incendie a entièrement détruit une maison d’un étage, toiture comprise, dans la rue Cour du Recteur, située entre l’avenue de Toulouse et le site de l’ancienne caserne militaire Lépic, à Montpellier, ce dimanche soir. Une personne âgée a été mise en sécurité, mais deux locataires ont été intoxiqués par les fumées. En fait, un résident voyant qu’une autre locataire était prisonnière des flammes et des fumées, a courageusement réussi à lui porter secours et à l’extraire dans la rue.

27 pompiers engagés

Tous deux ont inhalé beaucoup de fumés toxiques. Âgés de 23 ans et de 35 ans, ils ont été transportés aux urgences du CHU pour des examens de contrôle. Selon le Sdis 34, l’incendie était maîtrisé à 1h cette nuit par les 27 sapeurs-pompiers mobilisés avec notamment deux engins de lutte contre le feu et une grande échelle automatique pivotante. À l’arrivée des pompiers,  vers minuit, l’habitation était complètement embrasée. Les flammes ont traversé la toiture, qui s’est effondrée plus tard dans la nuit.

Un suspect arrêté

Selon nos informations, l’origine de l’incendie est criminelle. L’incendiaire présumé a été interpellé vers 1h par les officiers de police judiciaire de permanence cette nuit au commissariat central de Montpellier.

>> Le point sur l’enquête : la garde à vue du suspect se poursuivait ce lundi, à 11h. Selon nos informations, il s’agit du petit-fils de la propriétaire de la maison. Il n’explique pas les raisons de son acte. Il était en état d’ivresse au moment de son arrestation, alors qu’il déambulait entièrement nu dans la rue.

La propriétaire des lieux a été sortie de la maison par les témoins, un voisin et des jeunes clients du restaurant de kébab de l’avenue de Toulouse, qui ont aperçu les flammes. Les policiers en patrouille ont réussi à localiser le petit-fils dans le secteur et à l’interpeller. Sa garde à vue se poursuit activement à l’hôtel de police.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *