Hérault : une Saint-Sylvestre agitée, mais « sans accident notoire »

La nuit de la Saint-Sylvestre aura été agitée pour tous les acteurs de la sécurité. Que ce soit du côté de la gendarmerie, de la police ou encore des sapeurs-pompiers, le constat est le même. La mobilisation a été importante, surtout à Montpellier. Mais une bonne nouvelle vient au bilan : « aucun accident notoire n’est à déplorer », indique à notre rédaction Cathy Bannino de la préfecture de l’Hérault.

C’est donc un objectif « 0 accident mortel » atteint pour cette nuit, qui a fait l’objet de plusieurs campagnes de sensibilisation, auxquelles la rédaction de Métropolitain s’est greffée, notamment sur ses réseaux sociaux.

41 délits et 64 contraventions

Malgré cette bonne nouvelle, plusieurs automobilistes ont mal commencé l’année, et plusieurs autres vont devoir prendre au moins une bonne résolution. Conduire ou boire pour certains et ne plus consommer de stupéfiants pour d’autres. En effet, 37 procédures ont été dressées pour des conduites sous l’empire d’un état alcoolique avec un taux délictuel supérieur à 0,8 grammes. 64 personnes avaient un taux compris entre 0,5 et 0,8 grammes et se sont vues dresser une contravention. Quatre personnes ont été contrôlées positives pour conduite sous stupéfiants.

« Si aucun accident notoire n’est à déplorer à la faveur de la mobilisation des forces de l’ordre qu’il faut souligner et saluer, et de la prise de conscience de la plupart des conducteurs heraultais, encore trop de personnes roulent en état d’ivresse ou sous l’emprise de produits stupéfiants » a précisé la préfecture de l’Hérault, tout en indiquant poursuivre l’ensemble de ces contrôles sur tout le département. Par ailleurs, plusieurs voitures ont été incendiées dans l’Hérault, mais pour l’heure, le bilan n’est pas communiqué.

1 Comment

  1. pfff france de con ,même plus le droit de faire quoi que ce soit dans ce pays dictatural je bz ce pays de magreb et vive le cochon sauvage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *