Réveillon : SAM et Good Angel pour lutter contre l’alcool au volant

Prenez vos précautions pour le retour de la nuit festive de la Saint-Sylvestre. Pensez à SAM et à l’application Good Angel.

Prix Innovation 2017 de la Sécurité routière, Good Angel est le premier système interactif nomade de lutte contre l’alcool au volant.  Une solution efficace pour inciter les conducteurs alcoolisés de ne pas prendre le volant, surtout en ces périodes de fête où l’alcool coule à flot.

En France, l’alcool a été responsable de plus de 1’009 décès sur la route en 2016. C’est le tiers du total des morts sur la route. Autant de drames humains qui auraient pu être évités. De surcroît, les décès routiers dus à l’alcool coûtent 3,5 milliards d’euros aux assurances chaque année.

Jonction de plusieurs innovations -les éthylotests de nouvelle génération, d’encombrement minimal mais aux performances remarquables, les applications pour smartphone, le GPS, les systèmes anti-démarrage sur les véhicules à moteur, et bien sûr tout l’environnement digital qui facilite nos vies quotidiennes-, Good Angel (good-angel.fr) est la première offre de service intégrée, du diagnostic au raccompagnement de la personne sous l’emprise de l’alcool. Ce système digital nomade mesure le taux d’alcool de l’usager (professionnel ou particulier), l’informe précisément sur son état et sur sa capacité à prendre le volant, et le cas échéant, lui propose une prise en charge complète comprenant géolocalisation, service de raccompagnement. Le tout pouvant être couplé à un système anti-démarrage. Une solution innovante qui a été récompensée par le prix Innovation de la Sécurité Routière 2017 dans la catégorie promotion des comportements responsables.

L’offre Good Angel

Good Angel se présente comme un éthylotest portatif, doté d’un capteur électrochimique de dernière génération, connecté par Bluetooth au smartphone. Il permet à l’usager d’obtenir instantanément son taux d’alcool dans l’air expiré. L’application smartphone affiche le résultat, accompagné d’une courbe d’absorption d’alcool, indiquant au conducteur s’il peut ou non prendre le volant. Si son alcoolémie est trop élevée, l’application smartphone lui indique sous quel délai il serait à nouveau en état de conduire. Par sécurité l’application indique au conducteur de reprendre une mesure.

Pour éviter que l’utilisateur et ses éventuels passagers restent bloqués sur place, l’application smartphone envoie au serveur leur position GPS exacte. Un service de raccompagnement fonctionnant 24h/24 et 7j/7 vient le chercher lui et ses accompagnants à l’endroit même où il a lancé sa requête de service.

Un accident sur deux est causé par l’alcool

En 2016, les statistiques françaises en matière d’accident sont reparties à la hausse. Ce sont plus de 1’800 blessés et 16 décès de plus dans l’Hexagone : un chiffre sinistre, largement commenté par les médias. Bien sûr, le problème est mondial : partout, la route tue – chaque année, on déplore quelque 1,3 million de morts sur la planète, et 50 millions d’accidentés. Les jeunes sont les plus touchés. Un accident sur deux est causé par l’alcool, et un décès routier coûte en moyenne 1,5 million d’euros. Jusqu’à présent, malgré la volonté mitigée de tous les secteurs concernés (pouvoirs publics, secteur santé-hôpitaux, associations, transports, industrie automobile, assurances, sociétés disposant de flottes, événementiel, etc.) et les sommes investies pour tenter de trouver un moyen efficace de lutter contre le fléau de l’alcool au volant, les technologies du digital n’étaient pas représentées sur ce marché.

Désignez SAM pour le retour du réveillon

La mobilisation par le préfet de l’Hérault de l’ensemble des forces de sécurité sur le territoire départemental est renforcée afin d’assurer, dans les meilleures conditions, le déroulement des festivités du nouvel An. Dans un contexte de menace terroriste toujours élevée, l’Hérault, comme l’ensemble du territoire national, est couvert par le dispositif Vigipirate mettant l’accent sur un dispositif de sécurité qui s’articule autour d’une parfaite coordination et complémentarité de l’action des forces de sécurité -police, gendarmerie, sapeurs-pompiers, Samu, militaires de l’opération Sentinelle-, afin d’assurer une présence optimale sur le terrain.

La sécurité routière est une des priorités majeures en cette fin d’année où de nombreux automobilistes rejoindront leurs familles et amis et souhaiteront rentrer chez eux après les festivités. Des conditions météorologiques parfois difficiles peuvent compliquer les déplacements.

Éthylotests gratuits

Un déploiement important des forces de police et de gendarmerie sur les axes routiers veillera à la sécurité des usagers de la route. Le préfet de l’Hérault en appelle à la prudence et au respect des limitations de vitesse. Des contrôles accrus viendront sanctionner fermement les comportements dangereux : vitesse, alcool, usage de stupéfiant, utilisation du téléphone au volant, non port de la ceinture…

À titre préventif, les forces de l’ordre organisent depuis plusieurs jours des distributions d’éthylotests, comme ce samedi de 15h à 17h, à Juvignac. Il est impératif de retenir une personne qui a bu et de l’empêcher de prendre le volant. Désigner son SAM « Celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas » est essentiel pour rentrer sain et sauf.

>> Pratique : les numéros d’appel en cas d’urgence permettent de joindre les secours 24h/24h : le 18 et le 112 pour les pompiers, le 17 pour police-secours et la gendarmerie, le 15, le Samu. N’encombrez pas les lignes pour de petits tracas.                                 Signalez toute personne en difficulté dans la rue.

Les appels d’urgence.>>

2 Comments

  1. sortir de l’europe et ne plus depenser de pognon pour un etat raquetteur ,stop alcool stop auto stop les prostituer stop a la vie voter macron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *