Assassinat à Avignon : un commerçant tombe dans un guet-apens

Le locataire d’une tranquille résidence située dans l’impasse des Ifs, entre la route de Lyon et le parking des Italiens, à la périphérie Est d’Avignon, dans le Vaucluse, a été assassiné vendredi soir par un motard. La victime était commerçant dans le quartier voisin de La Reine-Jeanne, où il avait grandi.

La victime -âgée de 31 ans, connue pour des vols à la roulotte et des dégradations de véhicules-, se trouvait sous bracelet électronique après avoir été condamné l’été dernier pour son implication dans un trafic de drogue…C’est la piste d’un règlement de compte lié à ce trafic qui est privilégiée par les policiers.

Attendu sur le parking

Le trentenaire était visiblement attendu par un motard armé sur le parking, au pied de la résidence, vers 19h30.  Il a reçu plusieurs balles dans le corps, notamment en plein coeur et à la tête. Il était décédé à l’arrivée des secours. Il n’y a eu aucun témoin direct de ce guet-apens mortel. Après les coups de feu, des riverains ont aperçu une moto quitter le parking, sans préciser s’il y avait que le pilote ou s’il était accompagné d’un passager.

Trois tentatives d’assassinats

Les experts de la police technique et scientifique ont gelé la scène de crime une bonne partie de la nuit. L’enquête est menée par le Service régional de police judiciaire -SRPJ- de Montpellier. Une autopsie a été ordonnée. Elle sera pratiquée la semaine prochaine à l’institut médico-légal de Nîmes.

Le SRPJ est déjà saisi de trois récentes tentatives d’assassinats à Carpentras et à l’Isle-sur-la-Sorgue, également dans le Vaucluse, où deux bandes rivales règlent des comptes pour s’approprier le marché de la drogue dans la cité des Amandiers, à Carpentras. En début de semaine, des fusillades ont éclaté avec l’intervention du RAID de Marseille pour neutraliser quatorze trafiquants présumés.

Un des dealers présumés, un jeune carpentrassien présenté comme la tête d’un des deux réseaux a réussi à s’évader des locaux de l’hôtel de police d’Avignon pendant sa garde à vue. Il est activement recherché.

Il est impossible au stade actuel des investigations de la PJ de Montpellier de faire un lien entre les précédents événements violents et l’assassinat d’hier soir à Avignon.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *