Montpellier : il meurt en amenant sa voiture dans un garage

Des passants et des automobilistes ont appelé les sapeurs-pompiers du Sdis 34 ce vendredi matin, intrigués d’apercevoir un homme allongé près d’une voiture en stationnement dans le quartier de Tournezy, à Montpellier, dont le hayon arrière était brisé.

À l’arrivée des pompiers et d’un médecin, la victime n’a pas pu être ranimée, elle est décédée sur place. Cet homme âgé de 58 ans aurait été foudroyé par une crise cardiaque, alors qu’il venait de garer sa voiture sur une avenue près d’un garage automobile, où il s’apprêtait à l’amener pour faire réparer le hayon endommagé.

Un médecin légiste de l’institut médico-légal du CHU Lapeyronie s’est déplacé sur les lieux pour un examen sommaire du corps, qui ne présentait aucune trace suspecte. Toutefois, une autopsie aurait été ordonnée. L’enquête est menée par les policiers de la Sécurité publique de Montpellier.

Elle décède d’une crise cardiaque au CHU

Un autre décès, celui d’une patiente, survenu cette fois dans une chambre du CHU de Montpellier a entraîné l’ouverture d’une enquête des policiers de la Sécurité publique et une autopsie ordonnée par le parquet, même si aucune trace suspecte n’a été relevée sur le corps.

Le médecin légiste appelé au chevet de la patiente qui avait un traitement médicamenteux a, en effet dressé un obstacle médico-légal. Il semble que la victime soit morte d’une crise cardiaque.

Ce vendredi, les sapeurs-pompiers et les médecins du Sdis 34, ainsi que les urgentistes du Smur-Samu 34 sont intervenus pour secourir sept personnes victimes d’un arrêt cardiaque dans l’Hérault : cinq sont décédées sur la voie publique ou à leur domicile, deux, en arrêt cardio-respiratoire ont pu être ranimées et hospitalisées.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *