Lodève : des rivières propres à l’horizon 2022

Le service public de l’assainissement en gestion communale a pour mission la collecte des eaux usées et des eaux pluviales, leurs évacuations et leurs épurations en station d’épuration. « L’amélioration de la protection de l’eau nécessite un réseau d’assainissement performant et des investissements constants. Or force est de constater qu’à l’heure actuelle, la ville de Lodève utilise un système de traitement des eaux usées vétuste : une station d’épuration de plus de 30 ans, des rejets encore directs dans la rivière, des entrée d’eaux pluviales et de rivières dans le réseau, etc.. », relève t-on en mairie.

La nécessité impose de prévoir un Plan pluriannuel de rénovation de l’ensemble du réseau sur 10 ans. C’est pourquoi, afin de pouvoir entreprendre les travaux de rénovation et d’entretien de l’existant, les élus municipaux ont voté à l’unanimité le 19 décembre les tarifs de la redevance d’assainissement pour 2018 :

>> une part proportionnelle liée à la consommation : 0,92 € HT /m³ – tarif stable

>> une part fixe indépendante de la consommation : 43,50 € HT/an par unité de logement. La part fixe n’évoluera plus durant ce plan.

« La protection de l’environnement, la propreté des rivières et de la ressource en eau est un facteur clé du développement durable en lodévois. Le mécanisme financier voté doit nous permettre de faire un réel bond en avant dans le domaine, afin que d’ici 2022, Lodève puisse avoir des rivières propres et une eau de qualité», indique t-on en mairie de Lodève.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *