Offres d’emploi : faut-il postuler en vacances ?

En recherche d’emploi ou d’une autre entreprise, doit-on postuler en vacances ? La question est posée à un professionnel: Loïc Douyère, directeur associé du cabinet de recrutement-outplacement Florian Mantione Institut, à Montpellier.

Postuler à une emploi pendant ses vacances : vraie bonne idée ou mauvais plan ?

Sur cette question, les professionnels du monde de l’emploi sont divisés et font valoir des avis diamétralement opposés, qui se valent pourtant autant l’un que l’autre. Certains vous déconseilleront clairement d’entreprendre une recherche d’emploi et donc de postuler à des offres alors que vous êtes en vacances. D’autres, au contraire, considèrent que c’est une période, sinon propice, intéressante pour booster ses chances.

Quel est votre point de vue sur la question ?

Je suis plutôt favorable à ce qu’un candidat postule à une offre d’emploi alors qu’il est en vacances. A l’ère du digital, d’Internet, des Smartphones, ne me dites pas que vous déconnectez complètement et que vous boycottez votre boite mail ! Mon avis est plutôt clair : s’il y a une opportunité, il faut la saisir au plus tôt, au risque de voir le job vous filer entre les doigts.

Quid de la séparation vie professionnelle / vie personnelle ?

Avec les sollicitations des applis et sites internet d’offres d’emploi, j’imagine difficilement, comme je vous le disais, une vie 100% schizophrène où l’on est en recherche sur un créneau, et « pas intéressé » sur un autre. Si une offre nous correspond : on répond, on décroche son téléphone ! La recherche d’emploi est un état constant.

La recherche d’emploi est un état constant

C’est peut-être un peu moins le cas pour les candidats actuellement en poste, mais avec des envies d’ailleurs, d’autre chose…

Ces profils là sont plutôt dans une démarche de veille professionnelle. En poste, ils souhaitent évoluer ou changer de cadre et sont souvent dans une recherche plus « opportuniste », moins active au sens « envoi de CV » et réponse à des annonces. Contrairement aux personnes en recherche, à qui l’on conseillera d’adopter une posture professionnelle dans leurs démarches : on se cale sur des horaires de bureau et on postule du lundi au vendredi, de 9h à 18h, tant que les annonces en lien avec leur profil le permettent.

La période des vacances demeure donc propice pour eux aussi ?

Pour tous les profils. Pas besoin d’être en costume-cravate pour postuler. On a le droit d’être en vacances, mais pas de rater des opportunités. Là où je pense que la période des vacances est propice, c’est parce qu’elle permet de se poser durablement (ou du moins plus longuement qu’un week-end), de réfléchir, de discuter avec ses proches…

… De prendre du recul ?

Exactement. Généralement, en vacances, on se sent bien. On positive, on rationnalise. Et un candidat avec un esprit sain, calme, prend confiance en lui. Il est plus enclin à l’échange, au compromis.

Et si on me rappelle pendant que je suis en bas des pistes de ski ?

Déjà, si on vous propose un rendez-vous, accueillez la nouvelle comme il se doit : c’est une chose positive. A moins que vous n’ayez postulé en indiquant une « disponibilité immédiate » qu’il vous est impossible de tenir, inutile de mentir sur vos vacances. Soyez honnête, flexible aux demandes et proposez, par exemple, un pré-entretien en Skype si le recruteur souhaite vraiment vous voir en urgence. Montrez-vous mobile aussi, si l’opportunité est intéressante et que vous ressentez l’intérêt du recruteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *