Réveillon de Noël, pensez aux 13 desserts traditionnels

Le réveillon de Noël ne peut se concevoir sans les 13 desserts traditionnels.  La coutume des treize desserts est assez ancienne. Quelle que soit l’origine de cette tradition, les 13 desserts symbolisent la scène du repas de Jésus entouré de ses 12 apôtres. Titré  « La Cène », ce moment a notamment été représenté par Léonard de Vinci dans l’une de ses fresques majeures « L’ultima Cena ».

 

Etant très ancienne, cette coutume des treize desserts varie en fonction des  villes et villages et de ce que l’on peut trouver sur les marchés de Noël. Leur choix est donc assez ouvert, mais représente une tradition chargée de symboles, comme celui de quatre ordres religieux mendiants, de la coutume de rompre la pompe à l’huile (une galette traditionnelle) en souvenir du « pain rompu » par le Christ (la légende dit que si on la coupe au couteau on est ruiné dans l’année), des fruits d’Afrique (en référence aux Rois Mages) et enfin des nougats, blanc et noir, représenteraient le bien et le mal.

Exemples de desserts à présenter :

Pâtisserie : Pompe à l’huile (ou le gibassié ou la fougasse à Arles), la galette au lait parfumée au fenouil et au cumin, les croquants aux amandes, les biscotins d’Aix, les oreillettes, les gâteaux aux pignons, les tartes dans le Comtat, les ganses à Arles, les bugnes dans le Queyras.

Confiseries : Nougat blanc aux amandes (mais aussi aux noisettes, pignons ou pistaches), Nougat noir au miel et aux amandes, Cédrats confits (agrume originaire d’Asie de la famille du citron, principalement cultivé en Corse, dont le fruit de 10 à 12 cm de diamètre est ovoïde avec une peau verruqueuse), Pâte de coing (ou confiture de coings avec des fruits au moût de raisin), Calissons d’Aix, Melons confits (ou d’autres fruits confits d’Apt), des papillotes, de la confiture de pastèque.

Fruits secs :  Appelés « li pachichoi », les mendiants, en rappel aux ordres religieux et à la couleur des robes portées par ces ordres mendiants : ce dessert est constitué de noix ou noisettes (représentent l’ordre des  Augustins), des amandes (représentent l’ordre des Carmes), figues sèches (représentent l’ordre des Franciscains), et enfin des raisins secs (représentent l’ordre des Dominicains).

Fruits frais : Paniers qui peuvent être composés de Poires d’hiver, de pommes, d’oranges (« lis arange ») et/ou mandarines, clémentines, du raisin, des prunes ou encore des dattes généralement présentées farcies de pâte d’amande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *