Vols par ruse : attention au piège de la bouteille en plastique

Pendant la période des fêtes, les vols par ruse augmentent d’une façon remarquable et incontrôlée, relèvent les services de police et de gendarmerie. Des escrocs toujours de plus en plus imaginatifs.

Dernière astuce en date, celle de la bouteille en plastique. Des victimes sont déjà tombées dans le nouveau piège : les escrocs coincent une bouteille en plastique sans eau dans la roue avant d’une voiture. Résultat, en démarrant la voiture, le conducteur entend un son très bizarre, qui provient du broyage de la bouteille.

Inquiet, il sort immédiatement de la voiture pour vérifier ce bruit anormal. Le ou les voleurs à l’affût à proximité n’ont plus qu’à grimper à bord, se mettre au volant et s’enfuir. Ces escrocs agissent généralement sur les parkings des supermarchés. Un conseil : soyez vigilant.

Faux policiers, faux gendarmes, faux pompiers

Autres vols par ruse en ce moment dans la région, ceux appelés à la « fausse qualité », qui consiste à se faire passer pour un professionnel -faux plombier, faux technicien EDF, faux ramoneur, faux policier, faux gendarme-, en vue de tromper une victime et lui dérober de l’argent ou des objets. En cette période de tournée traditionnelle des calendriers, de faux sapeurs-pompiers opèrent, notamment au domicile des personnes âgées, vulnérables.

Bien sûr, si vous recevez la visite d’un inconnu habillé en Père Noël, il n’est pas là pour vous apporter des cadeaux !

Un vol à Nîmes

Le 13 décembre dernier, au centre-ville de Nîmes, un premier individu se faisant passer pour un agent des eaux s’est présenté au domicile d’une personne âgée, prétextant une coupure d’eau à venir dans la journée. Une dizaine de minutes plus tard, un deuxième individu se faisant passer pour un policier se présentait auprès de la victime en indiquant qu’il recherchait une locataire de l’immeuble.

Une fois, les deux hommes à l’intérieur de l’appartement, le faux policier occupait la victime en lui demandant de faire couler de l’eau et de surveiller. Pendant ce temps les deux individus s’affairaient à fouiller les pièces du logement. C’est qu’une fois le faux agent des eaux et le faux policier partis, que la victime s’apercevait de la disparition de ses bijoux et de son porte- monnaie.

>> Prévention : les conseils à suivre

La police nationale et la gendarmerie rappellent que lorsqu’un inconnu se présente à votre porte et se dit être employé par une entreprise ou une administration, vous devez, si vous n’avez pas fait appel à ses services :

  • Vérifiez l’intervention, même si la personne vous présente une carte professionnelle, par un appel téléphonique auprès de l’entreprise ou de l’administration dont cette personne se dit employée.

Afin d’éviter tout risque de confusion et de prévenir les tentatives de vols effectués par de faux agents, les policiers de la Sécurité publique du Gard et de l’ Hérault, ainsi que les services de gendarmerie sont dotés d’une carte professionnelle électronique au visuel simplifié, mais sécurisé.

Au format carte de crédit, elle reprend les signes d’identification suivants : bande tricolore, couleur ROUGE DU MOT Police, reproduction de la médaille de police et de la mention de réquisition, lettres « RF », et mention du grade.

  • Verrouillez vos portes, même si vous êtes à votre domicile.

  • Soyez extrêmement vigilants, envers les démarcheurs qui se présentent à votre domicile, envers toutes personnes inconnues que vous n’avez pas mandatées ou toutes personnes qui sollicite un service. Exemple : un enfant demandant un verre d’eau ou voulant récupérer un ballon tombé dans un jardin etc.

  • N’hésitez pas à faire appel à un voisin ou à un proche, en cas de nécessité.

  • une personne se présente à l’interphone ou frappe à votre porte, utilisez le viseur optique et l’entrebâilleur.

  • Soyez vigilant lorsque des employés du gaz, de l’électricité, de la poste, des opérateurs pour des lignes internet ou téléphoniques, des policiers ou gendarmes se présentent chez vous. Même si la personne est en uniforme, demandez-lui de présenter une carte professionnelle, un ordre de mission ou un justificatif d’intervention. Si vous avez un doute, ne la laissez pas entrer.
  • Vous pouvez lui proposer un autre rendez-vous sans le faire entrer, afin de vous laisser le temps de procéder aux vérifications nécessaires.
  • Si vous effectuez un contre-appel, utilisez les numéros de téléphone que vous avez en votre possession (figurant généralement sur les avis d’échéance et les factures) et non pas ceux donnés par la personne qui se présente ou vous appelle.
  • Si vous faites entrer une personne chez vous, essayez de solliciter la présence d’un voisin. Accompagnez-la dans tous ses déplacements à l’intérieur de votre domicile.
  • Ne divulguez en aucun cas l’endroit où vous cachez vos bijoux, votre argent ou tout autre objet de valeur.
  • Ne donnez jamais les coordonnées complètes, code secret compris de votre carte bancaire. Personne, même pas le conseiller de votre agence bancaire ne vous demandera ces informations confidentielles par téléphone.
  • Ne vous laissez pas abuser en signant un papier dont le sens ou la portée ne vous semblent pas clairs. Sachez que pour tout démarchage à domicile, vous disposez d’un délai de rétractation de 7 jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *