Trafic de drogue et contrefaçons : coup d’arrêt dans le Lunellois

Après plusieurs semaines d’enquête, les gendarmes de la compagnie de Lunel ont interpellé mardi, quatre individus soupçonnés d’être impliqués dans un trafic de produits stupéfiants -cannabis, cocaïne, amphétamines- et de contrefaçons dans les communes de Lunel-Viel, Mauguio et Lunel. Les auteurs présumés se partageaient géographiquement les ventes et avaient écoulé plus de 3kg de cannabis en quelques semaines, selon le groupement de gendarmerie de l’Hérault.

L’interpellation s’est déroulée avec le renfort du détachement de surveillance et d’intervention d’un escadron de gendarmes mobiles venu de Roanne -Loire-, le peloton de surveillance et d’intervention Sabre -Psig Sabre- et la brigade de recherches de Lunel, ainsi que des équipes cynophiles du Gard et de l’Hérault.

Un groupe de lutte contre le trafic de drogue a été créé récemment au sein de la compagnie de Lunel.

Trois incarcérations

Lors des perquisitions, les militaires ont découvert que l’un des auteurs était également impliqué dans de la contrefaçon de vêtements. Ces perquisitions ont permis de saisir 3320€ en numéraires, 100 vêtements contrefaits, des appareils multimédia, 7 téléphones, 160g de résine de cannabis, 15g d’herbe de cannabis, de la cocaïne, des graines de cannabis et 6 sachets de méthamphétamine. À l’issue des gardes à vue, trois des auteurs principaux ont été incarcérés, ce vendredi matin.

« La détermination de tous les gendarmes engagés dans cette affaire, a abouti au démantèlement d’un trafic local de stupéfiants et à la découverte d’une véritable économie souterraine, dans le Lunellois », souligne le groupement de gendarmerie de l’Hérault.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *